Jeux en Société

Soirée du 19 novembre 2021

Pour laisser une note et un commentaire sur une partie à laquelle vous avez participé, cliquez sur le bouton "Ajouter un joueur" correspondant.
Pour modifier ou supprimer une note, un commentaire ou une durée, placez votre curseur sur l'élément correspondant et cliquez sur pour éditer ou pour supprimer.

Joueurs présents (13) :

Anne-C, Gérôme, Louis, Nico B, Vlady, Antoine B, Frédéric, Lionel, Vincent F., Gabriel, Manon, Michel, Romain

Parties jouées :

Messina 1347 x1, Caylus x1, Iki x1

Barême de notation (afficher) :

Pour les notes sur les jeux, nous utilisons l'échelle établie par Boardgame Geek, qui se base pricipalement sur l'envie de rejouer.

  • 10 - Exceptionnel. J'ai toujours envie d'y jouer et je m'attends à ce que ça ne change jamais.
  • 9 - Jeu excellent. Toujours envie d'y jouer.
  • 8 - Très bon jeu. J'aime y jouer. Je le suggérerai probablement et ne refuserai jamais d'y jouer.
  • 7 - Bon jeu, normalement OK pour y jouer.
  • 6 - Jeu OK, au moins amusant ou stimulant. J'y jouerai sporadiquement si je suis d'humeur.
  • 5 - Jeu moyen, un peu ennuyeux, à prendre ou à laisser.
  • 4 - Pas si bon. Je n'accroche pas mais pourrait être persuadé d'y jouer en certaines occasions.
  • 3 - Je n'y rejouerai probablement jamais bien que je puisse y être forcé. Mauvais.
  • 2 - Jeu extrêmement ennuyeux, je n'y rejouerai jamais.
  • 1 - Défie toute notion de "jeu". De mon vivant, vous ne me verrez pas y rejouer. Clairement nul.
  • Caylus
    • Caylus (2005)
    • William Attia
    • Ystari
    • 5 joueurs
    Durée : 2h30

    Les notes :

    • Vlady : 8.0
    • Louis : 9.0
    • Gérôme : 9.0
    • Anne-C : 7.0
    • Nico B : 9.5

    Les commentaires :

    • Nico B :
      ​Une partie assez méchante.
      Je note que le plus gentil à la table (moi, of course) a gagné !
  • Iki
    • Iki (2015)
    • Koota Yamada
    • Dommiy
    • 4 joueurs
    Durée : 2h10

    Les notes :

    • Frédéric : 5.5
    • Lionel : 7.0
    • Vincent F. : 7.0
    • Antoine B : 5.0

    Les commentaires :

    • Vincent F. :
      ​La version à laquelle nous avons joué est une réédition modernisée du jeu sorti confidentiellement en 2015. Il en reprend, semble-t-il, les règles avec quelques modifications à la marge ; mais je ne peux comparer puisque je n'ai pas joué à la version originale. On sent tout de même une forte volonté de faciliter l'ergonomie (compte-tenu des évolutions dans les illustrations).

      Chaque joueur représente un clan dans le Japon ancien qui cherche à faire prospérer sa famille en engageant des artisans qu'il installe dans la grande rue marchande d'Edo. Le principe du jeu repose sur une sorte de roue d'actions avec des stations qui déclenche une action principale et une action secondaire selon l'artisan installé dans cette station. L'une des particularités du jeu est que les artisans évoluent lorsqu'ils sont utilisés par un autre clan et fournissent un bonus selon ce niveau. Une fois arrivé à leur niveau d'expérience maximale, ils quittent les boutiques où ils sont installés et partent à la retraite pour faire bénéficier de leur expérience au clan.

      Le jeu se joue en 12 tours ordinaires (4 saisons de 3 tours) et un tour spécial. Selon un ordre du tour déterminé sur une piste d'expérience de lutte contre les incendies (qui se déclenchent au hasard trois fois dans la partie), chaque joueur choisit de combien de stations son pion principal avancera. Puis on résout ce positionnement par ordre croissant de déplacement. A chacun des tours, on s'interroge sur le meilleur placement afin de pouvoir recruter l'un des 4 artisans disponibles ; en avançant peu, on a plus de choix parmi les artisans, mais on ne tourne pas beaucoup dans la rue : pourtant lorsqu'on fait un tour complet, ses artisans progressent automatiquement sur leur piste d'expérience.

      Il y a plusieurs voies pour acquérir des points d'Iki (idéal de vie) : recruter les artisans dont les bonus donnent de l'Iki, en varier le type pour harmoniser son clan, acheter du poissons et du tabac, construire des bâtiments. En me concentrant sur deux de ces axes (les poissons et les bâtiments), je néglige de glaner des points en cours de partie. Par ailleurs, les artisans fournissant du bois et ceux permettant de construire ne sont pas beaucoup sortis, ce qui a compliqué la tâche. Par ailleurs, les incendies se sont révélés assez (trop?) facilement maîtrisés.

      Mais j'ai bien aimé ce principe de roue d'actions à double entrée : une partie statique et une autre dynamique puisque les artisans s'en vont à la retraite assez rapidement. Mais je m'interroge sur la pertinence de la stratégie bâtiment compte-tenu de la difficulté de construire (certains bâtiments doivent être construits tôt pour être intéressant, ce qui me semble très difficile). Même en l'absence de progression, le jeu offre des défis intéressants pour déterminer le meilleur placement dans l'ordre de résolutions des actions.
    • Antoine B :
      ​J'avais joué à l'original en 2016 - j'ai retrouvé mon commentaire sur JES et je l'avais bien aimé. Cette fois-ci... c'est raté. Je suis bien incapable de dire quelles sont les différences de règles (s'il y en a), mais globalement je trouve ça mou.

      On fait 13 actions dans la partie (une par mois + une bonus à la fin) et je trouve que la moitié de ces actions sont faibles. La mise à la retraite des artisans empêche de développer un vrai moteur - même s'ils rapporteront des points, le sentiment de montée en puissance manque.

      On peut scorer un peu partout sans qu'une stratégie se détache réellement, le seul vrai choix portant sur la défense contre l'incendie. Mais ce choix se résout par un "jet de dé" où les joueurs qui ont choisi de ne pas s'ignifuger vont gagner si ça tombe sur un quartier protégé par les autres, et perdre si ça tombe chez eux. On peut donc choisir la sécurité ou le pile ou face, et sans surprise le joueur qui gagne à pile ou face l'emporte sur ceux qui n'ont pas voulu jouer.
  • Messina 1347
    • Messina 1347 (2021)
    • Raul Fernandez Aparicio
    • Delicious Game
    • 4 joueurs
    Durée : ??

    Les notes :

    • Romain : -
    • Manon : -
    • Gabriel : 7.5
    • Michel : 8.5

    Les commentaires :

    • Michel :
      Une quatrième partie pour moi, et j'ai toujours du mal à maîtriser le jeu, même si je l'emporte face à 3 débutants. La courbe de progression est intéressante à parcourir. Et comme à chaque fois, personne ne s'est lancé sur les bateaux... C'est une stratégie qu'il semble difficile d'appréhender.

A noter :

  • Nico B. :
    ​Il n'y a pas que des bonnes notes par iki...
  • Eric :
    ​Je viens de comprendre la blague !!!
© 2021 Jeux en Société - Jouer à 2048