Jeux en Société

Soirée du 17 septembre 2019

Pour laisser une note et un commentaire sur une partie à laquelle vous avez participé, cliquez sur le bouton "Ajouter un joueur" correspondant.
Pour modifier ou supprimer une note, un commentaire ou une durée, placez votre curseur sur l'élément correspondant et cliquez sur pour éditer ou pour supprimer.

Joueurs présents (35) :

Alain, Ben, Dom B., Isa, Jonathan, ReiXou, Rémi, Yo, Gérôme, Lionel, Stéphan, Thierry, Antoine, Clément, Corentin, Cyril, Irène, Johan, Justin, Anne-C, Eric, Pierre-Yves, Sophie, Clement, Arthur, Benoit D., Constantin, Gabriel, Matthieu, Denis, Manu, Victor, Vincent, Frédéric, Michel

Parties jouées :

Little Town x1, Res Arcana x1, Coup: Guatemala 1954 x1, Insider x1, Amul x1, Non Merci x1, AuZtralia x1, Cerbère x1, Wingspan x1, Rajas of the Ganges x1, Descendance x1, Break the code x1, Perudo x1

Barême de notation (afficher) :

Pour les notes sur les jeux, nous utilisons l'échelle établie par Boardgame Geek, qui se base pricipalement sur l'envie de rejouer.

  • 10 - Exceptionnel. J'ai toujours envie d'y jouer et je m'attends à ce que ça ne change jamais.
  • 9 - Jeu excellent. Toujours envie d'y jouer.
  • 8 - Très bon jeu. J'aime y jouer. Je le suggérerai probablement et ne refuserai jamais d'y jouer.
  • 7 - Bon jeu, normalement OK pour y jouer.
  • 6 - Jeu OK, au moins amusant ou stimulant. J'y jouerai sporadiquement si je suis d'humeur.
  • 5 - Jeu moyen, un peu ennuyeux, à prendre ou à laisser.
  • 4 - Pas si bon. Je n'accroche pas mais pourrait être persuadé d'y jouer en certaines occasions.
  • 3 - Je n'y rejouerai probablement jamais bien que je puisse y être forcé. Mauvais.
  • 2 - Jeu extrêmement ennuyeux, je n'y rejouerai jamais.
  • 1 - Défie toute notion de "jeu". De mon vivant, vous ne me verrez pas y rejouer. Clairement nul.
  • Amul
    • Amul (2019)
    • Remo Conzadori, Stefano Negro
    • Gigamic
    • 8 joueurs
    Durée : 1h15

    Les notes :

    • ReiXou : 8.0
    • Dom B. : 7.0
    • Yo : 7.0
    • Jonathan : 7.0
    • Rémi : 7.5
    • Isa : 6.5
    • Alain : 7.5
    • Ben : 6.0

    Les commentaires :

    • Ben :
      ​L'idée du jeu est de reprendre les classiques du draft mais sans draft.
      J'entends par classique du draft des jeux dont le but est de poser devant soit des cartes qui vont comboter pour scorer à max. Exemple : Chaque carte "soie" rapporte autant que l'on a de cartes "soie", ou encore une carte "argent" rapporte 3, 2 rapportent 7 et 3 rapportent 13.
      Donc sans draft comment ça se passe ? Et bien chacun pose une carte face caché au milieu et ensuite ensuite on en prend tous un dans l'ordre du tour. Et la bonne idée c'est que l'on pose une carte de sa main et pas forcément celle qu'on a pris. ça permet des blocages intéressant.

      C'est classique et ça fonctionne plutôt pas mal. On gagne en contrôle parce que ça parait plus facile de bloquer les autres en prenant tel ou tel carte.
      Par contre et c'est là le gros point noir, on perd en dynamisme puisqu'on attend que chaque joueur prenne sa carte avant de pouvoir choisir la sienne.

      L'idée vraiment bonne est qu'il y a 2 types de cartes : celles que l'on doit poser devant soit et celle que l'on doit garder en main. C'est malin et parfois on est obligé de prendre un carte à poser parce que l'on en a plus en main et que c'est la merde. 

      Ajouter à cela des pouvoirs sur les cartes et le fait que les points de certaines cartes dépendent aussi des voisins voir de l'ensemble de la table.
      2 petites majo à la fin pour emballer le tout et voilà un jeu pas trop mal mais pas assez pour avoir envie d'y revenir.

      Mais bon, il se joue à 8 soit un de plus que 7 wonders et ça c'est malin comme arguments.

  • AuZtralia
    • AuZtralia (2018)
    • Martin Wallace
    • Nuts Publishing
    • 4 joueurs
    Durée : 2h30

    Les notes :

    • Gérôme : 7.0
    • Thierry : 8.0
    • Lionel : 6.5
    • Stéphan : 7.5

    Les commentaires :

    • Stéphan :
      Pour commencer par la fin j’ai bien envie d’en refaire une.
      Le thème du jeu est original (sinon étrange) allé taper Cthulhu dans le désert Australien !?
      Sur le papier pas mal de hasard dans un jeu de bataille avec un peu de développement, et une mécanique assez simple.
      Au tiers du jeu Cthulhu s’éveille en piochant régulièrement 2 ou 3 cartes qui gèrent les Anciens.
      Ici on a découvert et un peu subi les cartes, alors qu’en fait il n’y a que 3/4 évènements différents que je conseille de regarder avant la partie.
      Sur le déplacement aléatoire des Anciens, la priorité est si possible s’approcher des joueurs, ce qui rend les déplacements assez prédictibles.
      Finalement seuls les combats sont pour partie assez aléatoire.
      On joue chacun pour soi, y compris Cthulhu, donc pour gagner il faut au moins un joueur devant lui au score. Bref il faut un peu s’entraider pour taper de l’Ancien.
      Du fait de la mécanique d’ordre du tour il est parfois difficile d’anticiper son action d’un tour à l’autre.
      Mais l’écueil lu ici ou là de ce temps d’attente entre les tours m’a paru très raisonnable. Avec l’interaction et le thème je n’ai pas eu l’impression de sortir du jeu entre les tours.
  • Break the code
    Durée : 0h30

    Les notes :

    • Rémi : 6.0
    • Jonathan : 5.0
    • ReiXou : 6.5
    • Ben : 6.5

    Les commentaires :

    • Ben :
      ​ça part d'une super idée, assez simple en plus.
      Chacun a des chiffres cachés derrière son paravent, 4 restent au milieu. 6 cartes questions au milieux de la table.
      On prend un carte question, tout le monde doit répondre et cela nous permet d'élaborer des hypothèses sur qui à quoi.
      dès qu'un joueur à la combinaison de chiffre du milieu, hop c'est gagné.
      Ce que je soupçonne (à confirmer), c'est que globalement on arrivent plus ou moins tous à la conclusion en même temps et que du coup le prochain joueur actif gagne.
      Le coté déduction est vraiment sympa cela dit.

  • Cerbère
    • Cerbère (2019)
    • Pierre Buty
    • La Boite de Jeu
    • 7 joueurs
    Durée : 1h

    Les notes :

    • Cyril : 8.0
    • Irène : 8.0
    • Justin : 9.0
    • Antoine : 8.0
    • Corentin : 8.0
    • Clément : 9.5
    • Johan : 8.5

    Les commentaires :

  • Coup: Guatemala 1954
    Durée : 0h20

    Les notes :

    • Rémi : 10.0
    • Ben : 10.0
    • Jonathan : 10.0
    • ReiXou : 9.0

    Les commentaires :

  • Descendance
    • Descendance (2011)
    • Inka Brand, Markus Brand
    • Gigamic
    • 4 joueurs
    Durée : 1h45

    Les notes :

    • Sophie : 7.0
    • Eric : 7.0
    • Pierre-Yves : 7.5
    • Anne-C : 7.5

    Les commentaires :

  • Insider
    • Insider (2016)
    • Kwaji, Akihiro Itoh, Daichi Okano, Kito Shinma
    • Oink Games
    • 7 joueurs

    3 parties

    Durée : 0h40

    Les notes :

    • Antoine : 7.0
    • Johan : 7.0
    • Justin : 6.0
    • Irène : 7.0
    • Cyril : 6.0
    • Clement : 9.0
    • Corentin : 8.0

    Les commentaires :

  • Little Town
    • Little Town (2019)
    • Aya Taguchi, Shun Taguchi
    • Iello
    • 4 joueurs
    Durée : 0h30

    Les notes :

    • Isa : 9.0
    • Dom B. : 7.0
    • Alain : 8.5
    • Yo : -

    Les commentaires :

  • Non Merci
    • Non Merci (2004)
    • Thorsten Gimmler
    • Amigo
    • 5 joueurs

    3 parties

    Durée : 0h30

    Les notes :

    • Gabriel : -
    • Arthur : 10.0
    • Constantin : 9.0
    • Matthieu : 8.0
    • Benoit D. : 9.0

    Les commentaires :

    • Matthieu :
      Toujours bien pour faire une dernière petite partie.
    • Benoit D. :
      Premiere partie et victoire écrasante de Constantin ! bien joué !
      Jeu toujours aussi sympa à jouer
  • Perudo
    • Perudo (2003)
    • Alfredo Fernandini, Cosmo Fry
    • Asmodée
    • 3 joueurs

    4 parties

    Durée : 0h30

    Les notes :

    • Arthur : 10.0
    • Constantin : 10.0
    • Benoit D. : 9.0

    Les commentaires :

    • Benoit D. :
      ​Toujours aussi sympa à jouer.
      On s'est fait exploser à chaque partie par Arthur qui était en très grande forme !
  • Rajas of the Ganges
    Durée : 2h

    Les notes :

    • Denis : 7.0
    • Victor : 8.0
    • Manu : 7.0
    • Vincent : 7.5

    Les commentaires :

  • Res Arcana
    • Res Arcana (2019)
    • Tom Lehmann
    • Sand Castle Game
    • 4 joueurs
    Durée : 1h

    Les notes :

    • Arthur : 9.0
    • Matthieu : 9.0
    • Benoit D. : 9.0
    • Gabriel : 7.5

    Les commentaires :

    • Matthieu :
      ​Toujours aussi plaisant et agréable. Sur cette partie Arthur et Benoit découvraient le jeu, donc beaucoup d'info à assimiler sur les combos possibles.
      C'est vrai qu'avec l'expérience on voit plus rapidement les combos utiles.
      Ici je démarre avec la sorcière qui permet de redresser une carte ou un lieu. Le repaire des dragons qui fourni 2 ors par tour est dispo. J'essaie donc de le récupérer rapidement, tour 2 il est à moi.
      Ensuite je vais enchainer faire 4 or par tour pour achter des monuments, je tope les pyramides, le colosse qui fournit de l'or et la statuette sacrée qui fait +3PV.
      J'ai juste dû faire attention à l'arc elfique de Gabriel qui menaçait en permanence mon or.
      J'avais des dragons dans mon decks mais je ne les ai même pas joué tant la chose tournait bien avec la combo sorcière/repaire.
      Je gagne mais sur une partie qui de mon coté n'était pas méga intéressante tant c'était en mode automatique
    • Benoit D. :
      ​Un jeu vraiment sympa avec des combos assez simples à visualiser et mettre en place, ce qui est plutot gratifiant pour cette première partie de découverte.
      On s'est fait exploser par le combo "or" de Matthieu. Seul Gabriel aurait pu l'embeter un peu en attaquant, mais ça n'aurait rien changé au dénouement final je pense, il a donc préféré developper son propre jeu.
      Le jeu manque peut être un peu d'interaction entre les joueurs. Avec un peu de recul, je ne vois pas vraiment comment on aurait pu empêcher Matthieu de gagner la partie une fois son combo en route (oui, l'empecher de le mettre en place, mais de souvenir, il n'a eu besoin d'acheter que 1 seul lieu, et tout le reste était dans son deck).
      La partie s'est terminée beaucoup plus vite que je ne pensais, du coup, mon combo n'était vraiment pas tip top, car trop long à être rentable.
      Peut être un petit probleme d'équilibrage, mais c'est surement que je n'ai pas vu toute les possibilités qu'offre le jeu.

      Au final, un jeu excellent, accessible et intéressant dans les différentes mécaniques de jeu. J'y rejouerai avec plaisir, surtout pour découvrir les différentes possibilités de combos, et les autres cartes
    • Gabriel :
      Ce qui a permis à Mathieu de "développer sa combo or" n'était même pas dans son deck, c'était juste son personnage de départ : la sorcière qui permet de jouer 2 fois l'effet de l'antre des dragons; dur de contrer ça autrement qu'en achetant le l'antre des dragons avant lui ( mais sans la sorcière, c'est pas forcément génial de se précipiter dessus ) quand à attaquer avec l'arc Elfique plutôt que de piocher : c'est cher, mais peut être aurais-je du... ou alors se dépêcher de poser aussi le dragon que j'avais en main pour obliger Mathieu à défausser ses cartes pour des ressources...
      j'aurais pu être 2e, mais Benoit déclenche un décompte en cours de manche avant que j'ai le temps d'acheter les 4 derniers lieux et de poser mon dragon : je finis donc bon dernier avec plus de 20 ressources, et 2 points...
  • Wingspan
    • Wingspan (2019)
    • Elizabeth Hargrave
    • Matagot
    • 3 joueurs
    Durée : 1h10

    Les notes :

    • Constantin : 8.0
    • Frédéric : 7.0
    • Michel : 7.0

    Les commentaires :

    • Frédéric :
      ​3, c'est vraiment la configuration que je préfère. Tout le monde peut lire les cartes de la rivière...
      Après, je préfère le rythme et les réactions en chaîne de Gizmos aux petites combos qu'on n'active pas si souvent à WingSpan. Mais il y a des points de mécaniques intéressant, et notamment le nombre de cubes d'action qui diminue à chaque manche. Le rythme n'est pas immense, mais la tension sur les objectifs de manche est là !
      Bravo à Michel qui découvrait le jeu et signe sa première victoire grâce à de grosses cartes à points, alors que moi je ponds à tout va et préfère les cartes à pouvoir, plus faciles à poser, et les objectifs de manche.
    • Michel :
      J'avais raté la vague de parties en Mars-Avril dernier, et j'avais hâte d'essayer ce jeu. Malheureusement, les commentaires de ceux qui y avaient déjà joué étaient plutôt "c'est léger", "ça dure une heure"... Bref, pour une soirée standard, ça faisait peu. Je saute donc sur l'occasion donnée par cette soirée-apéro, donc plus courte pour les jeux, pour le proposer.

      ​Ce jeu est d'un format familial, et permet une bonne introduction aux jeux de cartes à combos, sans trop appuyer sur cet aspect non plus.

      4 types d'actions :
      - Poser une carte en la payant (ressources + œufs). Les cartes sont posées sur les 3 cases d'action suivantes.
      - obtenir des ressources,
      - poser des œufs sur les cartes,
      - prendre de nouvelles cartes.
      Les trois dernières actions peuvent être "augmentées" avec les cartes déjà posées dessus par la première action possible, d'où ce phénomène de "combos". Cependant, on va jouer une dizaine de cartes maxi dans la partie, les combos sont donc légères et jouées quelques fois seulement (4-5 fois pour les premières cartes posées, 0 fois pour les dernières...). Ajoutez à ça quelques restrictions sur la pose des cartes (mais c'est léger, hein), quelques bonus de fin de manche et des objectifs individuels pour quelques points de plus.

      Un système simple et des règles vite expliquées, donc. L'intérêt et le renouvellement du jeu vient du paquet de cartes qui semble inépuisable : Chaque carte représente une espèce d'oiseau, qui a ses propres pouvoirs d'activation. Nous n'avons même pas joué la moitié du paquet. Et en plus, on peut se cultiver en lisant les petits textes sur les cartes.

      Sur cette partie, je cherche surtout à poser des cartes qui correspondent à mon objectif secret (des oiseaux avec des noms de personne). Puis des cartes à moult PV, mais qui n'apportent aucun pouvoir. J'ai donc l'impression que les autres ont une sorte d'économie qui tourne toute seule alors que la mienne tourne au ralenti. Ces points d'avance font cependant la différence à la fin.

      Au global, c'est léger, ça fait quand même réfléchir, ça fonctionne bien, c'est parfait pour un format d'une heure, mais je n'ai pas un gout de reviens-y. J'y rejouerai si d'autres le veulent, mais sans le proposer moi-même.

A noter :

  • Frédéric :
    ​Gros succès pour le pot de rentrée ! Merci à Matthieu et à ceux qui l'ont aidé pour les achats ou l'organisation :-)
© 2019 Jeux en Société - Jouer à 2048