Jeux en Société

Soirée du 30 juillet 2019

Pour laisser une note et un commentaire sur une partie à laquelle vous avez participé, cliquez sur le bouton "Ajouter un joueur" correspondant.
Pour modifier ou supprimer une note, un commentaire ou une durée, placez votre curseur sur l'élément correspondant et cliquez sur pour éditer ou pour supprimer.

Joueurs présents (15) :

Aurelien, Gerome, Isabelle, Yoann, Alain, Anne-C, Etienne, Julie, Papillon, Thierry, Vincent L., Benoit, Michel, Raphaêl, manu

Parties jouées :

Polyssimo Challenge x1, Peloponnes x1, Underwater Cities x1, Santiago x1, Topiary x1, Architectes du Royaume de l'Ouest x1, Dominion x1, Terraforming Mars x1

Barême de notation (afficher) :

Pour les notes sur les jeux, nous utilisons l'échelle établie par Boardgame Geek, qui se base pricipalement sur l'envie de rejouer.

  • 10 - Exceptionnel. J'ai toujours envie d'y jouer et je m'attends à ce que ça ne change jamais.
  • 9 - Jeu excellent. Toujours envie d'y jouer.
  • 8 - Très bon jeu. J'aime y jouer. Je le suggérerai probablement et ne refuserai jamais d'y jouer.
  • 7 - Bon jeu, normalement OK pour y jouer.
  • 6 - Jeu OK, au moins amusant ou stimulant. J'y jouerai sporadiquement si je suis d'humeur.
  • 5 - Jeu moyen, un peu ennuyeux, à prendre ou à laisser.
  • 4 - Pas si bon. Je n'accroche pas mais pourrait être persuadé d'y jouer en certaines occasions.
  • 3 - Je n'y rejouerai probablement jamais bien que je puisse y être forcé. Mauvais.
  • 2 - Jeu extrêmement ennuyeux, je n'y rejouerai jamais.
  • 1 - Défie toute notion de "jeu". De mon vivant, vous ne me verrez pas y rejouer. Clairement nul.
  • Architectes du Royaume de l'Ouest
    Durée : 1h

    Les notes :

    • Gerome : 8.0
    • Aurelien : 7.0
    • Isabelle : 8.0
    • Yoann : 7.0

    Les commentaires :

  • Dominion
    • Dominion (2008)
    • Donald X. Vaccarino
    • Filosofia
    • 3 joueurs
    Durée : 1h

    Les notes :

    • Aurelien : 8.0
    • Isabelle : 8.0
    • Gerome : 7.0

    Les commentaires :

  • Peloponnes
    • Peloponnes (2009)
    • Bernd Eisenstein
    • Irongames
    • 3 joueurs
    Durée : 45min

    Les notes :

    • Gerome : 7.0
    • Isabelle : 7.0
    • Aurelien : 7.5

    Les commentaires :

  • Polyssimo Challenge
    Durée : 15min

    Les notes :

    • Julie : 5.0
    • Etienne : 8.0
    • Alain : -
    • Anne-C : 7.0

    Les commentaires :

  • Santiago
    • Santiago (2003)
    • Claudia Hely, Roman Pelek
    • Amigo
    • 4 joueurs
    Durée : 1h30

    Les notes :

    • Julie : 8.0
    • Etienne : 7.0
    • Alain : 8.5
    • Anne-C : 7.5

    Les commentaires :

  • Terraforming Mars
    Durée : 3h

    Les notes :

    • Thierry : 8.5
    • Papillon : 8.0
    • Vincent L. : 9.5

    Les commentaires :

  • Topiary
    • Topiary (2017)
    • Danny Devine
    • Aurora
    • 3 joueurs
    Durée : 15min

    Les notes :

    • Alain : 8.5
    • Etienne : 8.0
    • Julie : 8.0

    Les commentaires :

  • Underwater Cities
    Durée : 2h40

    Les notes :

    • Raphaêl : 8.0
    • manu : 8.0
    • Benoit : 8.5
    • Michel : 8.0

    Les commentaires :

    • Michel :

      Première fois que je jouais à ce jeu, entraperçu à Essen l’an dernier, mais pas acheté (car disponible qu’en anglais).

      Le jeu est plaisant. On construit sa base sous-marine à coup de « worker placement » sur l’un des 15 emplacements disponibles plus l’emplacement joker (et un dernier emplacement, rarement utilisé, pour si on ne sait pas quoi faire…). Nous jouerons chacun 3 actions, ce qui occupera donc (tatata, roulement de tambour, suspens) 12 de ces 16 emplacements. Bref, on se dispute la place pour certaines actions en milieu de partie, et l’ordre du tour est aussi un élément crucial du jeu.

      Ces actions sont réparties en 3 couleurs, et si on joue une carte de la même couleur, on effectue aussi l’action de la carte, avant ou après l’action principale.

      On rajoute à ça des décomptes de fin de partie, avec aussi plein de cartes proposées pour scorer, accessibles à tous, et que les premiers qui les prennent, et bien, ils les ont prises. Les autres peuvent pleurer. Bref, avec tout ça, il y a de quoi comboter sec sous la mer.

       

      Malgré le fait que les cartes soient prises au hasard (par de choix parmi X cartes, pas de draft…), on a une sensation de maîtrise du jeu agréable, et un niveau de couinage sympathique et acceptable.

      Si on compare à Terraforming Mars (la comparaison est courante), je classerai UC légèrement en dessous, car s’il y a plus d’interaction sur le choix des actions, il y en a moins sur le plateau de jeu, qui, dans le cas d’UC, est individuel.

      Au global, j’ai bien aimé, et j’en referai certainement d’autres parties.

A noter :

© 2019 Jeux en Société - Jouer à 2048