Jeux en Société

Soirée du 26 avril 2019

Pour laisser une note et un commentaire sur une partie à laquelle vous avez participé, cliquez sur le bouton "Ajouter un joueur" correspondant.
Pour modifier ou supprimer une note, un commentaire ou une durée, placez votre curseur sur l'élément correspondant et cliquez sur pour éditer ou pour supprimer.

Joueurs présents (13) :

Jean, Lucie, Marine, Michel, Benjamin, Fabien, Frédéric, Gaël, Anne-C, Antoine, Gabriel, Gerome, Lionel

Parties jouées :

Terra Mystica x1, Deus x1, Civilization x1

Barême de notation (afficher) :

Pour les notes sur les jeux, nous utilisons l'échelle établie par Boardgame Geek, qui se base pricipalement sur l'envie de rejouer.

  • 10 - Exceptionnel. J'ai toujours envie d'y jouer et je m'attends à ce que ça ne change jamais.
  • 9 - Jeu excellent. Toujours envie d'y jouer.
  • 8 - Très bon jeu. J'aime y jouer. Je le suggérerai probablement et ne refuserai jamais d'y jouer.
  • 7 - Bon jeu, normalement OK pour y jouer.
  • 6 - Jeu OK, au moins amusant ou stimulant. J'y jouerai sporadiquement si je suis d'humeur.
  • 5 - Jeu moyen, un peu ennuyeux, à prendre ou à laisser.
  • 4 - Pas si bon. Je n'accroche pas mais pourrait être persuadé d'y jouer en certaines occasions.
  • 3 - Je n'y rejouerai probablement jamais bien que je puisse y être forcé. Mauvais.
  • 2 - Jeu extrêmement ennuyeux, je n'y rejouerai jamais.
  • 1 - Défie toute notion de "jeu". De mon vivant, vous ne me verrez pas y rejouer. Clairement nul.
  • Civilization
    • Civilization (2010)
    • Kevin Wilson
    • Fantasy Flight Games
    • 4 joueurs
    Durée : 4h

    Les notes :

    • Marine : 5.0
    • Jean : 4.5
    • Lucie : 5.5
    • Michel : 9.0

    Les commentaires :

    • Michel :
      ​A mes amis de jeu de ce soir : JE SUIS DESOLE !!! Désolé de vous avoir entrainé dans cette histoire.
      Note pour une prochaine fois : Bien préciser aux joueurs nouveaux à quoi ils doivent s'attendre. ;)

      Ce jeu est chaotique, pas équilibré du tout, et ses multiples mécanismes déroutent. Mais il a un gout de reviens-y. La mécanique de développement spécialise les joueurs dans des stratégies très marquées, et j'aime ça. Normalement, les joueurs se liguent pour ralentir le joueur en tête, ce qui fait que plusieurs joueurs peuvent finir dans le dernier tour ; mais cela implique que tout le monde ait un peu de militaire en réserve...

      La partie n'a pas été de tout repos pour le vieux briscard que j'étais : Marine (la zulu)  développait son commerce, et était à deux ou trois tours de terminer là-dessus. Lucie (la grecque) finissait son arbre de technologie en encore deux tours. Jean (le français) fut lent à se développer, mais il terminait en créant beaucoup de culture. Plus que 2 ou 3 tours pour lui aussi.
      Pour ma part (l'indien), j'étais parti "culture" également, mais, Jean me rattrapant sur mon point fort, et Lucie risquant de finir avant moi, je suis passé en tout militaire grâce à une combo de cartes/technos/armées. J'ai roulé sur la seule joueuse à portée de mon aviation : Marine.

      Les notes, je pense, reflètent aussi une frustration : Celle d'avoir voulu jouer la partie en mode "pacifique total", ce que le jeu ne permet pas vraiment. Si la victoire militaire n'est que l'une des options, il faut quand même que tous les joueurs suivent un peu cette voie, au moins pour éviter de se faire envahir trop facilement, au mieux pour ralentir ceux qui sont en tête, au plus pour gagner avec cette option. C'est, je pense, la marque des jeux de civilisation, car on retrouve cet esprit dans beaucoup de titres, comme Through the Ages, Clash of Culture...
  • Deus
    • Deus (2014)
    • Sébastien Dujardin
    • Pearl Games
    • 4 joueurs
    Durée : 2h

    Les notes :

    • Fabien : 7.0
    • Gaël : 8.0
    • Frédéric : 7.5
    • Benjamin : 7.0

    Les commentaires :

    • Frédéric :
      ​Deus est à la verticale, ce que Wingspan est un peu à l'horizontale : un jeu de pose de cartes qui réactivent celles de la même famille. Mais il y a beaucoup plus de combos et d'occasion de les activer dans Deus.
      Deus a aussi un plateau territoire, où l'on pose les bâtiments que les cartes représentent, et qui n'est pas qu'un prétexte : La façon dont on s'y déploie (sur de grandes surfaces, ou concentré sur un petit nombre de territoires) est importante, selon les cartes que l'on a. Le timing est important aussi. Et un système de défausse permet de faire tourner les mauvaises cartes pour espérer en piocher de meilleures... Bon point pour éviter la frustration : on ne se fait pas piquer ses territoires ! Mais à l'occasion on peut se faire piquer quelques pièces ou PV par les militaires adverses...
      Un bon jeu donc pour moi, même si cette partie à 4 n'était pas très rapide. Mais mes partenaires découvraient (ou redécouvraient) le jeu ! Et puis, ma troisième place prouve que j'aurais du réfléchir plus (même si Gabriel a eu la gentillesse de dire que c'est juste parce que j'explique trop bien...)

    • Benjamin :
      Pas très emballé par cette partie de Deus. Il n'y a au final que peu d'interactions et le jeu a duré en longueur à la fin avec un dernier village barbare entouré par le même joueur. 
      En bref, je n'y reviendrai pas car nous avons trop joué chacun dans notre coin.
  • Terra Mystica
    • Terra Mystica (2012)
    • Helge Ostertag, Jens Drögemüller
    • Filosofia
    • 5 joueurs
    Durée : 3h10

    Les notes :

    • Antoine : 8.0
    • Anne-C : -
    • Lionel : 7.5
    • Gerome : 8.0
    • Gabriel : 7.5

    Les commentaires :

A noter :

  • Frédéric :
    ​Il manque la durée sur la partie de Civilization !
    Ok, je sors...
  • Michel :
    ​Je l'ai rajoutée. ;)
  • Frédéric :
    ​Ca ne fait finalement qu'une demi-heure par demi-joueur !
  • Michel :
    ​J'avais annoncé le 1h/joueur au départ... peut-être pas l'heure et quelque d'explication de règles.
© 2019 Jeux en Société - Jouer à 2048