Jeux en Société

Soirée du 21 octobre 2022

Pour laisser une note et un commentaire sur une partie à laquelle vous avez participé, cliquez sur le bouton "Ajouter un joueur" correspondant.
Pour modifier ou supprimer une note, un commentaire ou une durée, placez votre curseur sur l'élément correspondant et cliquez sur pour éditer ou pour supprimer.

Joueurs présents (14) :

Astrid, Frédéric, Lionel, Rémi B., Vincent F., Antoine B., Gérôme, Michel, Alex, Anne-C, Cyrille, David, Marie-Aurélia, Bilel

Parties jouées :

Sabika x1, Megawatts x1, Sushi Go x1, Coral x1, Architectes du Royaume de l'Ouest x1

Barême de notation (afficher) :

Pour les notes sur les jeux, nous utilisons l'échelle établie par Boardgame Geek, qui se base pricipalement sur l'envie de rejouer.

  • 10 - Exceptionnel. J'ai toujours envie d'y jouer et je m'attends à ce que ça ne change jamais.
  • 9 - Jeu excellent. Toujours envie d'y jouer.
  • 8 - Très bon jeu. J'aime y jouer. Je le suggérerai probablement et ne refuserai jamais d'y jouer.
  • 7 - Bon jeu, normalement OK pour y jouer.
  • 6 - Jeu OK, au moins amusant ou stimulant. J'y jouerai sporadiquement si je suis d'humeur.
  • 5 - Jeu moyen, un peu ennuyeux, à prendre ou à laisser.
  • 4 - Pas si bon. Je n'accroche pas mais pourrait être persuadé d'y jouer en certaines occasions.
  • 3 - Je n'y rejouerai probablement jamais bien que je puisse y être forcé. Mauvais.
  • 2 - Jeu extrêmement ennuyeux, je n'y rejouerai jamais.
  • 1 - Défie toute notion de "jeu". De mon vivant, vous ne me verrez pas y rejouer. Clairement nul.
  • Architectes du Royaume de l'Ouest
    Durée : 2h

    Les notes :

    • Astrid : 7.5
    • Rémi B. : 7.5
    • Lionel : 7.0
    • Vincent F. : 7.0
    • Frédéric : 5.5

    Les commentaires :

    • Frédéric :
      ​Je me souviens que je n'avais pas été enthousiaste lors de ma partie de découverte... il y a longtemps (02/2019 après recherche, à 5 déjà)... Ben c'était pareil ce vendredi :-)
      Comme en 2019, je suis un peu plus motivé par le combat de milieu de partie, mais au début et à la fin, je suis assez paumé/pas convaincu par l'intérêt de mes actions. Bien sûr ça se retrouve sur mon score final (et la note).
      Au début, tous les personnages ne se valent pas et en tant que 1er joueur j'ai mis du temps à avoir les fonds pour en acheter un... le choix vertueux ou pas se joue apparemment plutôt dès le début, voire avec ce 1er perso acheté, car c'est dur (pas très payant) d'inverser la vapeur ensuite...
      Du coup, on reste en concurrence sur les ressources, mais sur le marché noir OU la cathédrale, il y avait plutôt 2 équipes autour de la table. Et à la fin, on est plusieurs à ne pas trop savoir quoi faire (ou combien de temps il reste), ça dégonfle un peu le gâteau !

      Au global, le jeu n'est pas assez guidé/contraint pour un petit joueur comme moi et même si les règles et conséquences des actions finissent par rentrer (Vincent m'a vu piquer du nez pendant les explications :-p) et que je vois que les autres joueurs apprécient, moi je n'accroche pas. Dans la trilogie, je suis le bon public pour Pillards de la Mer du nord :-)
      Mais je ne regrette pas de lui avoir donné une deuxième chance ;-)
  • Coral
    • Coral (2022)
    • Tangi Tabuteau
    • 2Tomatoes
    • 3 joueurs
    Durée : 0h15

    Les notes :

    • Gérôme : 8.0
    • Michel : 8.5
    • Antoine B. : 7.5

    Les commentaires :

    • Michel :
      ​Petit jeu sans prétention, à la limite du badaboum, et facile à sortir. Règles expliquées en 3 mn, jeu joué en 15, top.
      Le premier joueur semble à priori désavantagé (à confirmer), mais vu la durée de la partie, ce n'est pas bien grave.
    • Antoine B. :
      ​Sympathique petit jeu abstrait ou on empile des pièces en 3D, le but étant d'en avoir le plus visibles "vu du haut" en fin de partie.
  • Megawatts
    • Megawatts (2008)
    • Friedemann Friese
    • Filosofia
    • 5 joueurs
    Durée : 2h23

    Les notes :

    • Anne-C : 8.0
    • Alex : 6.0
    • David : 7.0
    • Marie-Aurélia : 8.0
    • Cyrille : 8.3

    Les commentaires :

    • Cyrille :
      ​ Belle victoire de Anne-C. Bon nous l'avons laissé gagner  à cause de son mariage.
       Je pense que j'ai fait deux grosses erreurs , mon positionnement de départ trop coincé sur la coté d'azur , et le passage à 6 maisons qui n'apporte pas assez d'avantage contre la perte dans l'ordre de jeu.
  • Sabika
    • Sabika (2022)
    • German P. Millan
    • Ludonova
    • 4 joueurs
    Durée : 2h35

    Les notes :

    • Gérôme : 7.0
    • Bilel : 7.5
    • Antoine B. : 4.0
    • Michel : 7.5

    Les commentaires :

    • Antoine B. :
      ​Le mécanisme au cœur du jeu est un ensemble de trois pistes circulaires d'action. Une piste représente un ensemble d'actions liées : les constructions, le commerce, et la poésie. Chaque joueur a deux pions sur la plus grande, un pion sur chacun des plus petites, et chaque pion bouge une fois par manche. Forcément, ce mécanisme fait que tous les joueurs font sensiblement la même chose.

      Globalement toutes les actions rapportent des points d'une façon ou d'une autre, il n'y a pas vraiment de moteur pour rendre les actions plus fortes en fin de partie qu'en début (à part éventuellement certaines cartes poésie à effet permanent, c'est très marginal - je crois être le seul à en avoir joué, et une seule). C'est l'effet "salade de points".

      Au final le jeu se révèle très peu stratégique, on est plus sur la micro-optimisation d'une ou deux actions à la suite. Le score final le reflète bien, avec trois joueurs en tête au-delà des 100 points, avec 2 points d'écart entre eux.

      Il y a aussi un aspect assez désagréable avec toutes les cartes poésie à lire, on en voit 30 en tout sur la partie et leur texte doit être lu avec attention pour trouver ce qui nous arrange. Rien de dramatique en soi, mais ça n'aide pas à la fluidité pour ce qui n'est pas réellement un gros jeu.
    • Michel :
      ​Nous jouons des nobles de la ville de Grenade, oeuvrant pour leur influence marchande en méditerranée, pour l'édification de l'Alhambra, tout en faisant écrire des poèmes (à leur gloire ?).
      Le principe du jeu est celui de trois roues d'actions, avec quatre meeples qui s'y baladent en tentant de diminuer leur coût de déplacement (les cases occupées par l'adversaire coûtent plus cher). Une des roues sert aux constructions (entrepôts, constructions mineures, constructions majeures), une autre à la marine marchande, et la troisième aux poèmes (qui rapportent des bonus immédiats ou permanents, ou des points de victoire en fin de partie). A chaque fin de manche, il faut payer un impôt, mais cela n'a été un problème pour aucun des joueurs.
      Au bout de 5 manches (de 4 tours), la partie est finie, un décompte a lieu, et celui qui a le plus de points de prestige l'emporte.

      L'ensemble semble bien réglé. Le jeu amène son lot de creusage de tête : Il n'y a qu'à voir la durée de notre partie malgré la simplicité des actions ! Il y a beaucoup de choix à faire, et le jeu peut se renouveler beaucoup en fonction des cartes PVs sorties, ou de la carte bonus sur la marine.

      Sur cette partie, nous nous trouvons à jouer tous un peu tout, sans se spécialiser, et nous avons l'impression que nous avons tous joué pareil. Nous avons le sentiment que c'est le jeu qui veut ça, vu que nous aurons forcément à chaque manche une action sur la marine, une sur les poèmes, et deux sur la construction. Ceci explique peut-être notre faible écart en fin de partie (4pts sur 119 entre le premier et le troisième).
      Cependant, nous avons un peu négligé les poèmes à PV (nous n'en avons souvent pris qu'un sur les deux possibles), et nous faisons tous quasi jeu égal sur la méditerranée, tout le monde cherchant à se positionner sur les 5 ports rouges, vu que ce ne sont qu'eux qui apportaient des PVs en fin de partie (mais ça, c'est dû à la configuration de cette partie). Ce sentiment de jeu téléguidé sera à confirmer ou infirmer sur d'autres parties.
  • Sushi Go
    • Sushi Go (2014)
    • Phil Walker-Harding
    • Asmodée
    • 4 joueurs
    Durée : 0h15

    Les notes :

    • Astrid : 7.0
    • Vincent F. : 7.5
    • Rémi B. : 7.0
    • Frédéric : 8.0

    Les commentaires :

    • Frédéric :
      ​Sushi Go, ça se mange sans faim (en 3 manches, avec les desserts à la fin) !
      Plus rapide et plus simple à expliquer que 7 wonders, avec le rappel des points sur les cartes, un des nombreux jeux très différents et souvent très réussis de Phil Walker-Harding !

A noter :

  • Dom B. :
    ​Antoine, toujours dans la demi mesure ...
  • Frédéric :
    ​Tous mes vœux de bonheur à Anne-C et Raphaël !
  • Rémi :
    ​Félicitations à Anne-C et Raphaël ! y'a un cadeau de jes ?
  • Michel :
    ​Félicitations à Anne-C et Raphaël !
  • Antoine B. :
    ​Je lis la description de la note, Dom ;-)

    "Pas si bon. Je n'accroche pas mais pourrait être persuadé d'y jouer en certaines occasions." - c'est complètement ça pour moi.
© 2022 Jeux en Société - Jouer à 2048