Jeux en Société

Soirée du 18 octobre 2016

Pour laisser une note et un commentaire sur une partie à laquelle vous avez participé, cliquez sur le bouton "Ajouter un joueur" correspondant.
Pour modifier ou supprimer une note, un commentaire ou une durée, placez votre curseur sur l'élément correspondant et cliquez sur pour éditer ou pour supprimer.

Joueurs présents (13) :

Antoine B, Gabriel 2, Rémi P., Simon D., Denis, Léo, Michel, Rémi B., Vincent, Manu, Rémi, Dom B., Jean-Marc

Parties jouées :

Red 7 x1, Deep Sea Adventure x1, Cry Havoc x1, Oilfield x1, German railroads x1, Kepler-3042 x1

Barême de notation (afficher) :

Pour les notes sur les jeux, nous utilisons l'échelle établie par Boardgame Geek, qui se base pricipalement sur l'envie de rejouer.

  • 10 - Exceptionnel. J'ai toujours envie d'y jouer et je m'attends à ce que ça ne change jamais.
  • 9 - Jeu excellent. Toujours envie d'y jouer.
  • 8 - Très bon jeu. J'aime y jouer. Je le suggérerai probablement et ne refuserai jamais d'y jouer.
  • 7 - Bon jeu, normalement OK pour y jouer.
  • 6 - Jeu OK, au moins amusant ou stimulant. J'y jouerai sporadiquement si je suis d'humeur.
  • 5 - Jeu moyen, un peu ennuyeux, à prendre ou à laisser.
  • 4 - Pas si bon. Je n'accroche pas mais pourrait être persuadé d'y jouer en certaines occasions.
  • 3 - Je n'y rejouerai probablement jamais bien que je puisse y être forcé. Mauvais.
  • 2 - Jeu extrêmement ennuyeux, je n'y rejouerai jamais.
  • 1 - Défie toute notion de "jeu". De mon vivant, vous ne me verrez pas y rejouer. Clairement nul.
  • Cry Havoc
    • Cry Havoc (2016)
    • Aamir Syed, Grant Rodiek, Michal Oracz, Michal Walczak
    • Portal
    • 4 joueurs
    Durée :

    Les notes :

    • Gabriel 2 : 8.0
    • Simon D. : 8.0
    • Antoine B : 7.0
    • Rémi P. : 9.0

    Les commentaires :

    • Simon D. :
      ​Jeu de possession de territoires et de combats dans un univers de science-fiction. Le déroulé des combats est original.
      Des déséquilibres que l'on peut adapter en fonction des joueurs avec un joueur qui peut jouer les monstres locaux (pauvre Antoine...).
      Sympathique et difficile à maîtriser. L'initiative est importante (dans les deux sens) et les pouvoirs de chaque camp sont très importants.

      Sympathique, bonne découverte.
    • Antoine B :
      Je joue les trogs, habitants primitifs et écolos d'une délicieuse planète que des envahisseurs viennent envahir. Donc le but de cette race c'est de se faire marcher sur la gueule !

      Au final j'ai été défenseur dans une douzaine de combats (3 à 4 par tour), non impliqué dans 1 combat (le jaune a attaqué le bleu avec un pion pour l'occuper), et attaquant dans 0 combat.

      Attention, je ne dis pas que le jeu est déséquilibré ou ingagnable pour le joueur Trog (même si j'ai fini dernier), c'est juste que j'ai un peu eu l'impression de jouer le PNJ. Quelque part c'est assez vrai d'ailleurs, puisque les règles précisent que quand on ne joue qu'à 2 ou 3, personne ne joue le Trog...
    • Rémi P. :
  • Deep Sea Adventure
    Durée :

    Les notes :

    • Vincent : 9.0
    • Léo : 8.5
    • Rémi B. : 9.0
    • Denis : 9.0
    • Michel : 9.0

    Les commentaires :

    • Michel :
      ​Un jeu très drôle de Stop ou Encore.
      Les joueurs partagent une réserve d'oxygène commune, et doivent récupérer des trésors et les ramener au sous-marin. Le problème ? Chaque trésor fait consommer plus d'oxygène, ce qui accélère la fin de la réserve, et ralentit le joueur. La noyade guète ceux qui n'ont pas réussit à remonter à bord à temps. Fou rire assuré, surtout quand on voit Vincent couler avec ses 3 trésors, à un coup de palme du sous-marin.
      A essayer !
  • German railroads
    Durée :

    Les notes :

    • Gabriel 2 : 8.0
    • Manu : 9.0
    • Rémi : 8.0

    Les commentaires :

  • Kepler-3042
    • Kepler-3042 (2016)
    • Simone Cerruti Sola
    • Placentia Games
    • 4 joueurs
    Durée :

    Les notes :

    • Manu : 7.0
    • Rémi : 8.0
    • Jean-Marc : 7.0
    • Dom B. : 7.0

    Les commentaires :

    • Dom B. :
      ​Un bon jeu de production/développement, exploration spatiale sur fond d'optimisation de différents scorings. On ne peut pas tout faire, mais on s'en rend compte un peu tard sur cette partie. En général c'est un gage de qualité.
      Une action principale par tour, plus une action bonus facultative mais payante. 16 tours. Efficace!

      Les évènements m'ont un peu favorisé et certains crient au scandale alors que simplement j'ai mieux su gérer l'aléatoire inconnu qu'eux :)

      Bref c'est sympa à jouer, à savoir si j'ai vraiment envie d'y rejouer vite...pour le moment je pense plutôt avoir envie de découvrir d'autres nouveautés! Peut-être que je retenterai dans quelques temps.
  • Oilfield
    Durée : 1h30

    Les notes :

    • Vincent : 6.5
    • Léo : 6.5
    • Rémi B. : 6.0
    • Denis : 7.5
    • Michel : 8.0

    Les commentaires :

    • Michel :
      ​On n'a pas du être très forts ce soir, vu que nos scores s'étalent entre 10 et 15 points, et que 10 points sont accessibles dès le début de la partie, sans prendre une seule concession de pétrole ! Un comble pour un jeu basé sur l'exploitation pétrolière !
      Investir dès qu'on a de l'argent, voire n'utiliser qu'une seule concession à mort, doit être plus rentable que ce que l'on a fait, où on a visé un développement plutôt lent de nos concessions, en visant parfois jusqu'à 3 concessions. Cet argent n'a finalement pas rapporté assez, et aurait du être envoyé dans les investissements, pour gagner des PVs directs.
      Ou sinon, le puits donnant 2 gaz naturel et 1 pétrole, avec un drill et un marché local par tour, plus un investissement de temps en temps, doit permettre de monter plus haut que 15 points...
      Ou encore, utiliser plus les puits qui envoient d'emblée des ressources de gaz au marché local. Des PVs directs, sans rien faire (enfin, quasiment).
      Ou alors...

      En tout cas, il s'agit d'un jeu "dur", où l'erreur se paye cash. Il n'y a pas de multiples façon de scorer, et 1PV, c'est 1PV. Pour preuve, la piste de score s'arrête à 30... Rien à voir avec d'autres jeux où on peut presque jouer au hasard et voir les PV arriver quand même. Les actions "optimums" sont peu nombreuses, et ça couine autour de la table.

      Bref, à recommencer, maintenant qu'on sait comment fonctionne le jeu. ;)
  • Red 7
    • Red 7 (2016)
    • Carl Chudyk, Chris Cieslik
    • Asmadi Games
    • 3 joueurs
    Durée : 15 minutes

    Les notes :

    • Gabriel 2 : 7.5
    • Antoine B : 8.0
    • Rémi P. : 8.0

    Les commentaires :

    • Antoine B :
      ​Difficile de refuser une partie en fin de soirée, vu la durée (là on en a fait deux) et la simplicité du jeu. Et puis c'est plutôt joli.
    • Rémi P. :

A noter :

  • Gabriel 2 :
    ​A noter que deux rémis se cachent sous le même nom
  • Dom B. :
    ​4 ans et demi après...j'ai mon extension Vanuatu!!! Merci Rémi P :)
  • Ben :
    Oui, il s'est précipité le premier jour et à fait la queue direct histoire d'être sur de ne pas repartir sans... ou alors il est passé complètement par hasard à la fin du salon devant le stand alors qu'il avait zappé...
  • Dom B. :
    Il a été honnête :)​
  • Antoine B :
    ​J'ai remis chaque Rémi en face du bon Rémi :p Et corrigé le nom de Cry Havoc (d'ailleurs si quelqu'un avec les droits peut effacer le jeu "delete me"...)
© 2019 Jeux en Société - Jouer à 2048