Jeux en Société

Soirée du 16 août 2016

Pour laisser une note et un commentaire sur une partie à laquelle vous avez participé, cliquez sur le bouton "Ajouter un joueur" correspondant.
Pour modifier ou supprimer une note, un commentaire ou une durée, placez votre curseur sur l'élément correspondant et cliquez sur pour éditer ou pour supprimer.

Joueurs présents (14) :

Alain, Pierre, Rémi, Rémi B., Yoann, Eric, Frédéric, Antoine B, Didier, Esteban, Gabriel, Armelle, Eric T., Leo

Parties jouées :

Sankt Petersburg x1, SteamRollers x1, Scythe x1, Concordia x1, Modern Art x1, Les Cités perdues x1

Barême de notation (afficher) :

Pour les notes sur les jeux, nous utilisons l'échelle établie par Boardgame Geek, qui se base pricipalement sur l'envie de rejouer.

  • 10 - Exceptionnel. J'ai toujours envie d'y jouer et je m'attends à ce que ça ne change jamais.
  • 9 - Jeu excellent. Toujours envie d'y jouer.
  • 8 - Très bon jeu. J'aime y jouer. Je le suggérerai probablement et ne refuserai jamais d'y jouer.
  • 7 - Bon jeu, normalement OK pour y jouer.
  • 6 - Jeu OK, au moins amusant ou stimulant. J'y jouerai sporadiquement si je suis d'humeur.
  • 5 - Jeu moyen, un peu ennuyeux, à prendre ou à laisser.
  • 4 - Pas si bon. Je n'accroche pas mais pourrait être persuadé d'y jouer en certaines occasions.
  • 3 - Je n'y rejouerai probablement jamais bien que je puisse y être forcé. Mauvais.
  • 2 - Jeu extrêmement ennuyeux, je n'y rejouerai jamais.
  • 1 - Défie toute notion de "jeu". De mon vivant, vous ne me verrez pas y rejouer. Clairement nul.
  • Concordia
    • Concordia (2013)
    • Mac Gerdts
    • Rio Grande
    • 5 joueurs
    Durée : 2h15

    Les notes :

    • Yoann : 6.0
    • Alain : 8.0
    • Rémi : 5.0
    • Rémi B. : 7.5
    • Pierre : 6.0

    Les commentaires :

    • Rémi :
      ​Le genre de jeu bien fait mais qui ne me fait pas vibrer, une carte avec plein de connexions mais qui n'amènent pas un gros enjeu de blocage, des ressources à récupérer pour construire des colonies ou acheter des points de victoire. Le plaisir d'avoir à construire son jeu avec l'achat de cartes d'actions supplémentaire m'a été gaché par le fait que les points sont gagnés aussi avec ces cartes mais que je ne suis pas capable de choisir en fonction des points que je compte. 

      J'ai calculé quand même un peu la fin de partie et optimisé des points de victoire mais sans avoir l'impression d'être très bon à ce jeu. Ce qui n'est pas grave vu que tout marque et que le jeu est bien équilibré. Tellement équilibré qu'il en devient indolore.

      Je n'ai du coup pas été très pris par la partie ce qui ne m'empêche pas de finir deuxième. 
    • Rémi B. :
      ​Yé, j'ai gagné. Normal on va dire, vu que j etais seulk a connaitre les regles  (et alain aussi). Bon la principale erreur des autres selon moi est d'avoir achete trop de cartes trop cheres au debut, et pas assez sur la toute fin.
      Truc interressant du coup a cette partie : il y a eu un tel rush sur les cartes que moins de zones que d'habitude ont été colonisé : on a peu le temps de : tous avoir 12 regions, 15 batiments, 6 colons. Du coup la specialisation sur certaines cartes parrait possible.
    • Pierre :
      Déjà, c'est un peu mou à 5. Pour une première partie, on a aucune stratégie, et à la fin, on marque des points sans trop savoir d'ou ils viennent. On ne sais pas qui est en tête, et de toute façon, il n'y a pas moyen de le bloquer. Bon, les mécanismes sont sympa quand même
  • Les Cités perdues
    Durée : 2 parties

    Les notes :

    • Eric : 7.0
    • Frédéric : 8.5

    Les commentaires :

  • Modern Art
    • Modern Art (1992)
    • Reiner Knizia
    • Hans im Glück
    • 4 joueurs
    Durée : 45 min

    Les notes :

    • Didier : 7.0
    • Esteban : 8.0
    • Antoine B : 7.0
    • Gabriel : 8.0

    Les commentaires :

  • Sankt Petersburg
    Durée :

    Les notes :

    • Frédéric : 8.0
    • Eric : 7.5
    • Eric T. : 8.0
    • Armelle : 8.0

    Les commentaires :

    • Armelle :
      ​J'aime bien ce jeu où les parties sont toutes différentes et où l'on change de stratégie selon les cartes qui sortent et le rôle que l'on a à ce moment là.
      Moi qui pensait que les nobles faisaient gagner et ben pas forcément ! Les bâtiments peuvent ramener bcp de points
      La carte bleue qui nous fait regarder une carte de son choix est super forte finalement, je ne la connaissait même pas !
  • Scythe
    • Scythe (2016)
    • Jamey Stegmaier
    • Ghenos Games
    • 5 joueurs
    Durée : 2h15

    Les notes :

    • Didier : 8.0
    • Leo : 9.5
    • Gabriel : 8.0
    • Antoine B : 7.0
    • Esteban : 6.0

    Les commentaires :

    • Antoine B :

      ​Ça y est, grâce à Léo on a joué au jeu qui fait le plus le buzz de 2016 ! 

       
      Les mécanismes eux-mêmes sont bien huilés, mais j'ai trouvé que ma stratégie était presque imposée par mon plateau de joueur (les coûts et combinaisons diffèrent d'un plateau à l'autre), avec peu de place à la créativité. Après il faudra réessayer pour confirmer ou pas cette première impression.
       
      Sinon la qualité du matos est au top, par contre j'ai trouvé le thème inexistant.
       
      Au final Léo remporte très nettement la partie, et Esteban remporte très nettement la médaille d'or de la pleureuse !
    • Esteban :

      ​Oui j'ai fait ma pleureuse, et alors ? Maintenant, je vais au moins pouvoir dire ce que j'ai à dire sur le jeu.

      Notez d'abord que ce jeu n'est pas mauvais, mais qu'il a des défauts.
      Bon, c'est celui qui connait le jeu qui gagne, rien à dire de ce coté là, c'est normal, mais pour le reste, il y a à dire. Je pense qu'il faudra au moins une autre partie pour vérifier ces constatations, mais c'est mon impression, à froid maintenant, de ce jeu.
       
      Le matos : très bien de ce coté-là, les méchas sont différents pour tous (certains sont assez moches et ne serait pas pratique à utilisés, mais ils sont travaillés et originaux), les personnages sont jolis, les dessins sur les cartes aussi (bon, après c'est en anglais, mais détail)
       
      Équilibrage : C'est LE gros défaut du jeu : il n'est pas équilibré. 
      Comme tous les jeux qui se terminent sous une condition, les premiers joueurs sont avantagés (sans parler du fait qu'ils jouent avant, et peuvent donc agir au lieu de réagir, ils ont potentiellement eu une action de plus, et on remarquera que tous ceux qui ont joué une action de moins avaient de gros scores à faire sur cette action, assez pour changer notablement l'ordre de fin). La plupart des jeux compensent ça par autre chose (bonus de départ comme argent en plus (concordia par exemple), voir des points (Nippon), ou autre (personnage de départ à Vasquo de Gama)), ici, rien. 
      Certains diront "mais si, les peuples sont numérotés pour l'ordre". Je répondrais "non, le premier est déterminé ainsi, par les autres, du moins, pas dans cette partie", et comme c'est le numéro 5 qui la termine, les autres auraient pu faire leur action. 
      De plus, ces numéros indiquent également, je pense, la puissance des pouvoirs des peuples, qui sont totalement déséquilibrés, résultat les numéros plus faibles qui se retrouvent en fin de tour sont doublement désavantagés (peuple faible ET en fin de tour). 
      Du coté des pouvoirs, on en a qui servent deux ou trois fois dans la partie (et là encore on distingue ceux qui vont forcément servir car en début de partie de ceux qui n'ont pas servi car en fin de partie sous condition), de ceux qui peuvent servir tous les tours, voir plusieurs fois par tour. 
      De même sur les pouvoirs débloqués avec les méchas qui ne sont pas équilibrés (je ne les ai pas tous en tête mais c'était pareil, certains sont moins puissant que d'autres et ce sont ces moins puissants qui ont des conditions).
       
      Les cartes de combat : l'idée est bonne, elle permet de cacher une partie de sa force de combat potentielle, mais elles ont un problème : celui qui a combattu le plus a dû combattre 4 fois dans la partie, hors on gagne ces cartes très facilement, trop facilement même, et elles ne servent à rien d'autres, sauf pour un des peuples (qui les considèrent comme des jokers en ressources). Résultat, on en a vraiment trop, la preuve étant qu'à la fin, il n'y en avait plus de disponible (sur 40 environ dans le paquet, sachant qu'on remélange la défausse), et pourtant on aurait dû continuer à en gagner.
       
      Les plateaux individuels aléatoires : ils mélangent les 8 actions en deux parties, les actions hautes (bouger des unités, gagner de la puissance, acheter des ressources ou du pouvoir, produire des ressources) et les actions basses (améliorer ses actions hautes, créer un mécha, construire un bâtiment, gagner des bénéfices sur les actions basses des autres). Ces dernières ont un coût qui varie selon les plateaux et qui peut être réduit lorsqu'on améliore ses actions hautes. Ces plateaux sont distribués aléatoirement au début du jeu, et c'est un problème car au départ, les joueurs n'ont accès qu'à deux ou trois ressources sur les 4, plus (s'ils n'en ont que deux) de créer des travailleurs. Résultats certains peuvent cumulés deux actions par tour alors que d'autres n'en feront que la moitié, ce qui limite fortement leur croissance.
       
      Les objectifs : ils sont clairement de difficultés différentes. Cela se compensent normalement par le fait qu'à part un peuple, les joueurs ne peuvent en faire qu'un, sauf bien sur s'il en pioche deux difficiles (oui, on peut jouer sans, mais ça permet pour les débutants que nous étions de diriger son jeu, particulièrement quand le pouvoir du peuple est basé dessus). Ce qui me parait étrange aussi, c'est que certains objectifs ne sont pas faisable en fin de partie (et peuvent ralentir beaucoup en début de partie, selon le plateau de départ)
  • SteamRollers
    • SteamRollers (2015)
    • Mark Gerrits
    • Flatlined Games
    • 4 joueurs
    Durée : 45 min

    Les notes :

    • Rémi : 9.0
    • Alain : 8.0
    • Rémi B. : 7.5
    • Pierre : 9.0

    Les commentaires :

    • Rémi B. :
      ​Sympa. A rejouer avec plaisir. J'ai eu la chance d'etre le seul sur la ressource la plus presente. J'ai meme pas fais gaffe. Mes adversaires non plus d'ailleurs ...
    • Pierre :
      ​On s'est un peu tous fait avoir sur une ressource, mais c'est une erreur qu'on referait pas à une deuxième partie. Le jeu est top, vraiment sympa, concurrentiel, rapide, malin. Dommage qu'il soit pas édité

A noter :

  • Armelle :
    ​J'ai passé les clefs de Dom à Rémi P
  • Dom B. :
    ​Rooooo l'erreur....il vient jamais avec :)
    Ok merci Armelle.
© 2019 Jeux en Société - Jouer à 2048