Jeux en Société

Soirée du 12 avril 2016

Pour laisser une note et un commentaire sur une partie à laquelle vous avez participé, cliquez sur le bouton "Ajouter un joueur" correspondant.
Pour modifier ou supprimer une note, un commentaire ou une durée, placez votre curseur sur l'élément correspondant et cliquez sur pour éditer ou pour supprimer.

Joueurs présents (17) :

Armelle, Eric T., Frédéric, Antoine B, Didier, Esteban, Kévin V., Jean-Marc, Pierre, ReiXou, Rémi B., Simon, Yo, Denis, Léo, Michel, Vincent

Parties jouées :

A l'ombre des murailles x1, Quartermaster x1, Tzolk'in the Mayan Calendar x1, Dojo Kun x1

Barême de notation (afficher) :

Pour les notes sur les jeux, nous utilisons l'échelle établie par Boardgame Geek, qui se base pricipalement sur l'envie de rejouer.

  • 10 - Exceptionnel. J'ai toujours envie d'y jouer et je m'attends à ce que ça ne change jamais.
  • 9 - Jeu excellent. Toujours envie d'y jouer.
  • 8 - Très bon jeu. J'aime y jouer. Je le suggérerai probablement et ne refuserai jamais d'y jouer.
  • 7 - Bon jeu, normalement OK pour y jouer.
  • 6 - Jeu OK, au moins amusant ou stimulant. J'y jouerai sporadiquement si je suis d'humeur.
  • 5 - Jeu moyen, un peu ennuyeux, à prendre ou à laisser.
  • 4 - Pas si bon. Je n'accroche pas mais pourrait être persuadé d'y jouer en certaines occasions.
  • 3 - Je n'y rejouerai probablement jamais bien que je puisse y être forcé. Mauvais.
  • 2 - Jeu extrêmement ennuyeux, je n'y rejouerai jamais.
  • 1 - Défie toute notion de "jeu". De mon vivant, vous ne me verrez pas y rejouer. Clairement nul.
  • A l'ombre des murailles
    Durée : 1h

    Les notes :

    • Frédéric : 7.5
    • Eric T. : 7.0
    • Armelle : 8.0

    Les commentaires :

    • Armelle :
      ​Définitivement une bonne impression sur ce jeu.
      Pas mal de frustration car il faut choisir un rôle et l’interaction entre les joueurs est omniprésente. Du coup notre tour se passe aussi plus ou moins bien en fonction de se que jouent les autres et ça couine ^^ finalement c'est un peu un jeu de p*£$" ?! mais j'aime bien pour une fois
  • Dojo Kun
    • Dojo Kun (2016)
    • Roberto Pesrin
    • Yemaia
    • 4 joueurs
    Durée : 2h45

    Les notes :

    • Didier : 8.0
    • Kévin V. : 7.0
    • Antoine B : 4.0
    • Esteban : 7.0

    Les commentaires :

    • Antoine B :

      J'ai pas aimé :-) À mon sens le jeu souffre de plusieurs défauts :

      - j'ai la nette impression que l'unique stratégie viable est de monter deux athlètes avec le plus de Dans possibles (donc qui lancent le plus de dés). Le seul pouvoir spécial qui m'a semblé vraiment puissant dans la partie est celui du "boeuf aux hormones" d'Esteban, dont l'effet était... justement de gagner des Dans sur des actions n'en procurant normalement pas. Et avec le recul, il ne fait aucun doute que les pénalités de points de victoire et/ou de Ki de certains athlètes sont très peu cher payées pour le bonus de Dans avec lesquels ils commencent.

      - passer 3 heures à monter ses athlètes pour au final se faire éliminer au premier tour de chacun des deux tournois sur un jet de dé assez imprévisible (l'imprévisibilité étant agravée si on cherche à jouer les pouvoirs spéciaux combo), c'est trop long. Ou alors il n'y a pas assez de combats.

      - je trouvais le système de combat intéressant sur le papier, mais en pratique je l'ai plutôt trouvé laborieux. Tous ces curseurs avec des faces de dés customisées, c'est visuellement joli mais le résultat effectif ne m'a pas paru bien différent de jeter des brouettes de D6, alors que c'est beaucoup plus long à comptabiliser.

      - plusieurs fois dans la partie il y a eu des cases d'action utilisables par un seul joueur (prérequis non atteints pour un voyage, espace manquant pour un recrutement etc.), alors qu'a contrario il y a plusieurs cases d'action personnelles (dans son dojo) qui sont peut-être bien les plus utiles. Du coup, j'ai finalement ressenti peu de tension sur le placement, et c'est dommage pour un jeu... de placement.

      Sinon on n'a pas joué avec la bonne règle pour une des actions du jeu (l'entraînement à coups de fouet par le maître de dojo), ça offre sûrement de nouvelles possibilités mais je ne pense pas que ça change quelque chose pour ce que j'ai dit plus haut.

    • Esteban :
      ​Un jeu pas mauvais, mais qui doit je pense manquer de rejouabilité, et qui n'est pas sans défaut.
      Comme le dit Antoine, c'est un jeu de dés, plus que de placement, donc des bons tirages aux dés feront la différence plus que tout le reste (en caracaturant, vous pouvez gagner à 1 dé contre 12 (le max) si jamais l'adversaire n'a pas de chance. Pire, les combats se terminent généralement (toujours dans notre partie) en un tour, donc un mauvais jet de dé ne sera jamais compensé, et comme il n'y a que deux tournois, ça pique. Faire durer les combats pourrait ralentir un peu le jeu mais permettrait d'équilibrer les coups spéciaux (si vous les sortez, vous êtes à peu près tranquille, donc avoir deux ou trois occasions de les sortir permet de vous laisser tranquille)
      Les points en cours de partie ne sont pas négligeable, mais pas décisifs : je finis en marquant 19 points sur le dernier tournoi (le maximum possible, j'ai fait ma brute), sachant qu'en tout je suis à moins de 40 (et devant) et que j'avais déjà marqué sur l'autre tournoi, on comprend vite que c'est là que se font les points. Et ce n'est pas les paris qui vont vous permettre de vous rattraper (votre seule chance, c'est que ce soit un personnage non joueur qui gagne le tournoi, mais j'y crois pas à cette possibilité, et même alors, vous serez pas le seul à marquer des points). 
      Les pouvoirs et personnages les plus puissants coûtent un ou deux points de manière définitive (ou plutôt à déduire en fin de partie), alors que les moins puissants les font gagner. Sauf qu'ils permettent plus que de compenser ce malus avant la fin de la partie. De plus, certains personnages paraissent puissants mais leur "pouvoir spécial" est juste un gros malus (suffit de regarder le personnage de Didier) qui les empêchent de faire les quelques actions qui marquent des points dans la partie (les aventures) ou de prendre des coups spéciaux.
      La mauvaise règle qu'on a utilisé n'aurait pas changé fondamentalement la chose, sinon qu'elle aurait rendu l'entraînement à la maison encore plus fumé.
  • Quartermaster
    Durée : 2h15

    Les notes :

    • Rémi B. : 4.0
    • ReiXou : 9.0
    • Yo : 6.0
    • Pierre : 7.0
    • Simon : 8.5
    • Jean-Marc : 9.0

    Les commentaires :

    • Simon :
      ​Partie avec l'aviation (extension).

      Pour ma part, il s'agissait de ma quatrième partie. Ce coup-ci, j'avais le rôle de Staline. Je me suis bien fait plaisir et je trouve que j'ai été efficace face à l'italie et l'allemagne. L'axe a tout de même gagné.... sûrement à cause du mauvais tirage de cartes de mes alliés....
      C'est l'italien qui a fait la grosse différence en marquant à chaque fois 6 points par tour avec un pique à 13... ça fait mal!

      Définitivement, le jeu demande d'y avoir joué au moins une fois pour comprendre les cartes que l'on a en main, apprécier le rythme de jeu et commencer à s'épanouir au cours de la partie.
      Je reste aussi que pour les novices de ce jeu: il ne faut pas qu'ils aient l'italie ou le japon (nations très spéciales).
    • Jean-Marc :
      ​S'il vous plait Mr Staline, c'est pas l'Italien mais c'est l'Empire Italien :) qui a réussi à faire de gros scores.
      D'accord les Americains ont loupé un point de règle qui m'a permis d'étendre mon Empire...

  • Tzolk'in the Mayan Calendar
    Durée : 2h15

    Les notes :

    • Léo : 8.0
    • Michel : 8.0
    • Vincent : 8.0
    • Denis : 9.0

    Les commentaires :

A noter :

  • Dom B. :
    ​Contre temps de dernière minute! Heureusement qu'Antoine avait les clés et venait, l'autre jeu est en vacances au bord de la mer...
    Le mien part demain...
    Even, reviens avec les clés!
  • Antoine :
    Elles sont entre les mains d'Esteban pour vendredi.
© 2019 Jeux en Société - Jouer à 2048