Jeux en Société

Soirée du 12 février 2021

Pour laisser une note et un commentaire sur une partie à laquelle vous avez participé, cliquez sur le bouton "Ajouter un joueur" correspondant.
Pour modifier ou supprimer une note, un commentaire ou une durée, placez votre curseur sur l'élément correspondant et cliquez sur pour éditer ou pour supprimer.

Joueurs présents (2) :

Frédéric, Nico B.

Parties jouées :

Lewis et Clark x1, Elfenland x1

Barême de notation (afficher) :

Pour les notes sur les jeux, nous utilisons l'échelle établie par Boardgame Geek, qui se base pricipalement sur l'envie de rejouer.

  • 10 - Exceptionnel. J'ai toujours envie d'y jouer et je m'attends à ce que ça ne change jamais.
  • 9 - Jeu excellent. Toujours envie d'y jouer.
  • 8 - Très bon jeu. J'aime y jouer. Je le suggérerai probablement et ne refuserai jamais d'y jouer.
  • 7 - Bon jeu, normalement OK pour y jouer.
  • 6 - Jeu OK, au moins amusant ou stimulant. J'y jouerai sporadiquement si je suis d'humeur.
  • 5 - Jeu moyen, un peu ennuyeux, à prendre ou à laisser.
  • 4 - Pas si bon. Je n'accroche pas mais pourrait être persuadé d'y jouer en certaines occasions.
  • 3 - Je n'y rejouerai probablement jamais bien que je puisse y être forcé. Mauvais.
  • 2 - Jeu extrêmement ennuyeux, je n'y rejouerai jamais.
  • 1 - Défie toute notion de "jeu". De mon vivant, vous ne me verrez pas y rejouer. Clairement nul.
  • Elfenland
    • Elfenland (1998)
    • Alan R. Moon
    • Amigo
    • 2 joueurs
    Durée : 1h00

    Les notes :

    • Nico B. : 8.0
    • Frédéric : 8.0

    Les commentaires :

    • Nico B. :
      Fred me fait découvrir cette antiquité. Spiel 1998.
      Lors de la création de la fiche du jeu sur JES, on découvre que l'auteur est le même que les aventuriers du rail. Et finalement, on retrouve un peu (beaucoup) de cette mécanique.
      Les aventuriers, postérieur à ce jeu, semblent être une simplification d'Elfenland pour le rendre plus accessible et familiale (theme + grand public que la fantasy et un gameplay plus accessible).
      Dans Elfenland, on voyage de ville en ville sur une grande carte et on utilise des moyens de transport fantaisiste : roue elfique, troll, licorne, dragon... qui avance différemment selon la nature du terrain à traverser (désert, foret, montagne, prairie, rivière...). Le gagnant est celui qui a visité le plus de villes.
      Pour cette première partie, on a joué en mode bisounours sans utiliser l'action d'attaque (que Fred ne m'a même pas expliqué). Je ne demande plus qu'à la tester maintenant.
      Merci Fred pour la découverte et pour avoir encore une fois trop bien expliqué les règles :)
    • Frédéric :
      ​Plus cérébral que les aventuriers du rail, mais qui demande aussi plus d'adaptabilité, pour essayer d'emprunter les "tuiles voyage" posées pendant la même manche par les adversaires, pour voyager plus loin.
      Normalement, c'est moins bien à 2, mais sur cette partie là on n'en a pas souffert.
      Un des inconvénients du jeu, c'est que les égalités ne sont pas rares... mais sur cette partie là, on n'en pas souffert non plus :-p Bravo Nico !
  • Lewis et Clark

    avec les nouvelles règles (pas de recul etc)

    Durée : 1h10

    Les notes :

    • Nico B. : 9.5
    • Frédéric : 9.0

    Les commentaires :

    • Nico B. :
      Partie jouée avec les nouvelles règles.

      Les changements ne sont pas nombreux mais rendent le jeu plus facile (toute proportion gardée), ou en tout cas moins punitif. Ces changements concernent surtout les déplacements et la gestion des temps de campements.
      Maintenant, au lieu de reculer on prend des jetons de penalités de temps, qui devront être consommés lors du prochain déplacement. Ainsi, si on calcule mal son coup en fin de montagne on ne recule pas et on peut donc consommer nos jetons temps sur un déplacement en rivière (plus facile qu'en montagne) plutôt que de reculer dans la version initiale (ce qui implique de devoir réavancer en montagne les tours suivants avant)​.

      Le saute mouton est aussi devenu automatique. Plus besoin de s'arrêter pile sur la case d'un autre exploreur pour le sauter et aller sur la case suivante. Dès qu'on avance et qu'on passe un joueur, sa case ne compte pas dans notre déplacement. Plus facile du coup, et ca permet de passer plus facilement les montagnes en jouant sur ce point (ce que j'ai bien réussi à faire sur cette partie, au début pour prendre de l'avance puis à la fin pour l'emporter sur le fil). Aussi, avec la nouvelle mécanique des jetons temps, plus de saute-mouton arrière, elle est pas belle la vie !!!

      Dernier changement, quelques nouvelles cartes en lien avec ces jetons temps. Faut par contre demander à Fred comment ça fonctionne, il a pris une carte de ce type en début de partie et l'a donc eu souvent en main : soit pour mieux la contempler (les dessins de Dutrait me parle toujours autant), soit pour étudier la meilleure stratégie pour l'utiliser (mais il n'a pas eu le temps de la mettre en oeuvre du coup).

      Au final, une partie fort sympathique (comme toujours sur un L&C avec Fred), bien serrée. J'ai pris un peu d'avance au début mais j'ai admiré un peu le paysage au milieu de la 1ère chaine de montagne jusqu'à me faire rattraper. J'ai même cru qu'il allait me coiffer sur le poteau (et j'ai un peu fait mon Michel à ce moment la) mais il ne campe pas, me permettant d'utiliser ses macarons et le saute mouton automatique pour l'emporter in extremis.

      A mon sens, ces nouvelles règles sont à priviliégier avec des joueurs découvrant le jeu. Ca le rend plus facile (un peu), plus rapide (un peu) et moins frustrant (dur de voir son explorateur reculer en montagne). Mais entre joueurs connaissant bien le jeu, je préfère la version punitive : autant être aventurier jusqu'au bout !
    • Frédéric :
      ​Le jeu est effectivement plus facile à expliquer avec la modification principale introduite par la nouvelle règle. C'est aussi plus logique de dire qu'on perd du temps, que de voir le campement reculé.
      Les parties sont sûrement un peu plus courtes, sans enlever trop de tension, avec la modification où l'on saute toujours les cases des autres aventuriers.
      Et certaines cartes qui ne servaient pas trop dans l'ancien set ont été remplacées. A voir sur le long terme, mais pas de souci a priori.
      Bref, une réédition intelligente, mais je suis d'accord avec Nico pour dire que rejouer aux vieilles règles un peu plus punitive est une option intéressante pour les anciens ou une fois que le jeu est connu !

A noter :

© 2021 Jeux en Société - Jouer à 2048