Jeux en Société

Soirée du 11 octobre 2016

Pour laisser une note et un commentaire sur une partie à laquelle vous avez participé, cliquez sur le bouton "Ajouter un joueur" correspondant.
Pour modifier ou supprimer une note, un commentaire ou une durée, placez votre curseur sur l'élément correspondant et cliquez sur pour éditer ou pour supprimer.

Joueurs présents (19) :

Dom B., Gabriel, Jonathan, Manu, Vincent, Denis, Didier, Even, Guitou, Mylène, Armelle, Eric, Eric T., Frédéric, Antoine B, Léo, Muriel, Remi B, Victor

Parties jouées :

Conan x2, Leonardo Da Vinci x1, Upon a Salty Ocean x1, Deus x1

Barême de notation (afficher) :

Pour les notes sur les jeux, nous utilisons l'échelle établie par Boardgame Geek, qui se base pricipalement sur l'envie de rejouer.

  • 10 - Exceptionnel. J'ai toujours envie d'y jouer et je m'attends à ce que ça ne change jamais.
  • 9 - Jeu excellent. Toujours envie d'y jouer.
  • 8 - Très bon jeu. J'aime y jouer. Je le suggérerai probablement et ne refuserai jamais d'y jouer.
  • 7 - Bon jeu, normalement OK pour y jouer.
  • 6 - Jeu OK, au moins amusant ou stimulant. J'y jouerai sporadiquement si je suis d'humeur.
  • 5 - Jeu moyen, un peu ennuyeux, à prendre ou à laisser.
  • 4 - Pas si bon. Je n'accroche pas mais pourrait être persuadé d'y jouer en certaines occasions.
  • 3 - Je n'y rejouerai probablement jamais bien que je puisse y être forcé. Mauvais.
  • 2 - Jeu extrêmement ennuyeux, je n'y rejouerai jamais.
  • 1 - Défie toute notion de "jeu". De mon vivant, vous ne me verrez pas y rejouer. Clairement nul.
  • Conan
    • Conan (2016)
    • Antoine Bauza, Bruno Cathala, Frédéric Henry, Laurent Pouchain, Ludovic Maublanc, Pascal Bernard
    • Monolith
    • 5 joueurs
    Durée : 2h

    Les notes :

    • Manu : 6.0
    • Jonathan : 6.0
    • Gabriel : 7.0
    • Vincent : 8.0
    • Dom B. : 6.5

    Les commentaires :

    • Vincent :
      ​Enfin pu jouer au jeux, en attendant ma boite.

      J'ai joué l'overlord, et j'ai pris cher dès le premier tour, avec la joyeuse grenade qui m'atomise 4 gars d'un coup... Ensuite ça a été un peu plus efficace, avec un coup de renforts qui ont foncé direct dans le tas.

      Puis j'ai enfin tilté que un de mes leaders donnait une relance aux figs sur la même case, et j'ai fais une salve assez efficace, tuant peu à peu les gardes de ma cible. Mais j'y suis arrivé trop tard, et ai surement mal utilisé mes ressources. 

      De mon point de vu d'overlord, l'assymétrie est flagrante, car j'ai beau avoir du monde, je ne fais pas si mal que ça, comparé aux bursts de dégats occasionnés par les héros (pour vous dire, mon guss le plus solide avait 8 point de vie et ignorait 3 dégats à chaque attaque, et Conan a failli le one shot avec une attaque à 5+1 dé... en 2 attaques, malgré ma défence désespérée, il a subit près de 15 dégats il me semble...)

      C'est au début frustrant et déstabilisant d'avoir des unités en papier mâché face à des brutes comme conan qui font une attaque=un mort... Puis une fois qu'on a compris que leur rôle c'est d'occuper les gugusse d'en face, et qu'ils reviennent assez facilement, on relativise^^. Enfin, la prochaine partie risque d'être plus serrée.

      Sinon la mécanique des gemmes est bien pensée, et agréable à gérer. Elle ammène quand même des choix cornelien, avec un peu de stop ou encore (faut il essayer de sauver le pov troufion n°39 (les 38 autre ayant déjà cassé la pipe...), ou économiser des gemmes pour faire un gros coup le tour suivant?
      Le seul regret au vu de la qualité du matos, c'est le livre de règle un peu brouillon. Monolith s'en est excusé, et ils sont en train de plancher sur une V2 plus lisible.
    • Dom B. :
      Ça pourrait être bien. Mais il faudrait savoir comment ça se joue.
      Voir commentaire en bas de la page!
  • Conan
    • Conan (2016)
    • Antoine Bauza, Bruno Cathala, Frédéric Henry, Laurent Pouchain, Ludovic Maublanc, Pascal Bernard
    • Monolith
    • 5 joueurs
    Durée :

    Les notes :

    • Denis : 7.5
    • Didier : 8.0
    • Mylène : 7.0
    • Guitou : 8.0
    • Even : 7.0

    Les commentaires :

    • Even :
      ​Depuis le temps qu'on attend la version finale. Ça y est!
      Le jeu est superbe et il y a pléthore de matériel. Bref on en a pour son argent.
      On a fait un scénar plutôt original ou il fallait sauver un des joueur dont le bateau était attaqué. Le système est très efficace et chaque gemmes (qui servent de ponits d'actions, mais aussi de PV) dépensées peut nous rapprocher de la mort.
      Aux 2/3 de la partie, Conan tente par une action héroïque d'aller tuer le boss des pirates en sautant sur le bateau adverse. Il se loupe et meurt (comme une ...) 2 tours plus tard. Mais finalement, il a focalisé l'attention sur lui et nous a permis de sauver notre princesse.
      Un point négatif tout de même : attention à l'effet leader qui peut amener un joueur à décider pour les autres.
  • Deus
    • Deus (2014)
    • Sébastien Dujardin
    • Pearl Games
    • 4 joueurs
    Durée : 1h30

    Les notes :

    • Armelle : 7.0
    • Eric T. : 7.0
    • Frédéric : 7.5
    • Eric : 7.5

    Les commentaires :

    • Eric :
      ​Partie découverte de Deus, j’avais des a priori négatifs sur ce jeu ; je l’avais rangé dans les jeux de bastons. Bien mal m’en a pris.

      C’est vraiment bien, des règles faciles à comprendre et bien expliqué qui plus est,  opportuniste comme j’aime, et même quand on est nul, on ne s’ennuie pas. Une vraie qualité ludique en ce qui me concerne.

      Je regrette de ne pas avoir fait des parties à l’époque ou le jeu sortait souvent ! Peut-être que la sortie de l’extension va lui donner une seconde vie.

  • Leonardo Da Vinci
    • Leonardo Da Vinci (2006)
    • Acchittocca, Antonio Tinto, Flaminia Brasini, Stefano Luperto, Virginio Gigli
    • Tilsit
    • 5 joueurs
    Durée : 2h30

    Les notes :

    • Léo : 8.0
    • Muriel : 9.0
    • Victor : 8.0
    • Remi B : 8.0
    • Antoine B : 7.0

    Les commentaires :

    • Antoine B :
      ​Je ne connaissais pas ce jeu, c'est sympa et plutôt fluide (pour être honnête, quand on a fini je ne pensais pas qu'on y avait déjà passé 2h30).

      La mécanique de jeu où on peut choisir de tout miser sur quelques actions pour les assurer, ou au contraire de s'immiscer à une place moins favorable mais en y investissant moins de pions, force à des choix cornéliens.

      Petit reproche par contre, c'est très abstrait et le thème est vraiment plaqué : je ne me suis pas senti une seule seconde dans la peau d'un inventeur de la Renaissance.
  • Upon a Salty Ocean
    Durée : 2h

    Les notes :

    • Manu : 8.5
    • Antoine B : 6.0
    • Gabriel : 7.5

    Les commentaires :

    • Antoine B :

      Bon, on s'est tapé une bonne barre de rire tellement on a fait n'importe quoi au premier tour, Gabriel se suicide financièrement pour pourrir Manu sauf qu'en fait Manu connaît mieux le jeu et il se dépourrit alors que la banque refuse de prêter plus d'argent à Gabriel :-)

       

      Sinon Manu nous a vendu ça comme un petit jeu mais bon on a quand même fini à deux heures du matin... Bon je ne vais pas trop me plaindre, c'est un risque que j'avais accepté en m'asseyant à sa table !

       

      À part ça sur le jeu lui-même, je trouve que c'est du grattage de points, probablement un bon jeu dans le genre "grattage de points" (car il y a beaucoup d'actions dans le cours de la partie) mais ce n'est pas vraiment un genre que j'affectionne. Pour donner deux exemples de ce que j'entends par grattage de points :

      - à un moment Gabriel achète du sel avec l'intention d'aller pêcher du poisson et d'en faire des salaisons. Le coup immédiatement après, il se rend compte que sa pêche ne sera pas viable économiquement, et revend donc tout le sel qu'il venait d'acheter, plus celui qu'il avait en stock... À perte, mais moins à perte que s'il avait mené son action à terme !

      - tout juste avant la fin de la partie, Manu se lance dans une série d'actions alors qu'il a 102$. Quatre coups plus tard, il a fini de résoudre ses actions et il est désormais riche de... 99$.

A noter :

  • Antoine B :
    ​Comment un jeu avec une boîte aussi grosse que Conan peut-il avoir des notes aussi décevantes ?!
  • Eric :
    ​Et dans le même ordre d'idée, comment une boite aussi petite que no merci peut elle avoir d'aussi bonnes notes d'habitude !
  • Dom B. :
    ​Elle est tellement grosse qu'ils avaient plus la place de mettre les règles du jeu. Du coup ils ont gribouillé 3 pages en écrivant ce qui leur passait par la tête dans le désordre, et puis en précisant "fiez vous à votre bon sens".
    C'est sur que quand Conan a la capacité "nager" et qu'il y a de l'eau avec des requins, le bon sens l'emporte pour savoir s'il peut nager en pétant les requins (c'est Conan ou pas?) ou s'il en a peur (c'est des gros requins)...selon qu'on est l'overlord ou un héro...
    Bref, un jeu sans règles...mais bon comme le jeu est paru un peu en avance, c'est tout pardonné. Ah? Quoi? Ah c'est en retard qu'il est sorti ? ...

  • Zuton :
    ​Pour Conan, oui , j'ai eu aussi d'autres échos comme quoi les règles étaient approximatives avec des imprécisions concernant les lignes de vue. J'ai pas acheté mais des amis l'ont fait , pas encore testé
  • Gabriel 2 :
    Conan, sympa, mais sans plus, un système de gestion des gemmes sympa, mais pas révolutionnaire non plus.
  • Seb V. :
    Je peux garder ma 2e édition de Descent alors ? :trollface:​
  • Even :
    ​non, mais tu peux acheter Arcadia Quest
  • Frédéric :
    ​Pour Non merci, je peux vous donner l'explication autour d'une partie... Comment ça, "non merci" ? :-p
© 2019 Jeux en Société - Jouer à 2048