Jeux en Société

Soirée du 11 mai 2021

Pour laisser une note et un commentaire sur une partie à laquelle vous avez participé, cliquez sur le bouton "Ajouter un joueur" correspondant.
Pour modifier ou supprimer une note, un commentaire ou une durée, placez votre curseur sur l'élément correspondant et cliquez sur pour éditer ou pour supprimer.

Joueurs présents (4) :

Frédéric, Michel, Nico B., Rémi B.

Parties jouées :

Downforce x1, Lords of Xidit x1

Barême de notation (afficher) :

Pour les notes sur les jeux, nous utilisons l'échelle établie par Boardgame Geek, qui se base pricipalement sur l'envie de rejouer.

  • 10 - Exceptionnel. J'ai toujours envie d'y jouer et je m'attends à ce que ça ne change jamais.
  • 9 - Jeu excellent. Toujours envie d'y jouer.
  • 8 - Très bon jeu. J'aime y jouer. Je le suggérerai probablement et ne refuserai jamais d'y jouer.
  • 7 - Bon jeu, normalement OK pour y jouer.
  • 6 - Jeu OK, au moins amusant ou stimulant. J'y jouerai sporadiquement si je suis d'humeur.
  • 5 - Jeu moyen, un peu ennuyeux, à prendre ou à laisser.
  • 4 - Pas si bon. Je n'accroche pas mais pourrait être persuadé d'y jouer en certaines occasions.
  • 3 - Je n'y rejouerai probablement jamais bien que je puisse y être forcé. Mauvais.
  • 2 - Jeu extrêmement ennuyeux, je n'y rejouerai jamais.
  • 1 - Défie toute notion de "jeu". De mon vivant, vous ne me verrez pas y rejouer. Clairement nul.
  • Downforce
    • Downforce (2018)
    • Justin D. Jacobson, Rob Daviau, Wolfgang Kramer
    • Iello
    • 4 joueurs
    Durée : 40 min avec l'explication

    Les notes :

    • Michel : 6.0
    • Rémi B. : 8.0
    • Frédéric : 7.5
    • Nico B. : 8.5

    Les commentaires :

    • Frédéric :
      ​Petit jeu familial pas creux, venu du passé (1996) que Nico nous fait découvrir : un jeu de course auto+paris avec des cartes.
      Dans la veine de ces jeux (Abandon ship, Kingmaker, ou même rumble in the house/dungeon pour le plus épuré) où l'on doit déplacer plusieurs jetons en espérant créer l'ordre qui nous favorise (selon les jeux : un tiercé secret, être premier, ne pas être premier pour ne pas être éliminé, un ordre relatif...)
      Ici, les couleurs de votre (ou vos) poulains sont publiques (on s'est même endetté pour les choisir...), mais un mécanisme de pari secret régulier permet de quand même faire des points si on s'acharne sur vous ou que vous n'avez pas les meilleures cartes au meilleur moment.
      À part que mes deux cartes 8 avaient été sabotées au stand info, ça a failli très bien se passer pour mes 2 écuries :-)
      À rejouer sans prise de tête, à l'occasion, idéal en famille
    • Nico B. :
      ​Un petit jeu sans prétention mais bien sympa.
       
      On commence par une phase d'enchere pour obtenir nos écuries de F1 et comme souvent dans ce type de jeu, il est difficile d'estimer le bon prix à payer pour une première partie. J'avais pourtant prévenu qu'il ne fallait pas payer trop chère son écurie mais certains ont déboursé 6M€ pour une écurie : dur à rentabiliser.
       
      La deuxième phase du jeu consiste à faire avancer les voitures sur le circuit. Pour cela, on dispose tous de cartes faisant avancer 1, 2, 4 ou les 6 voitures d'un nombre de cases variables (1 à 8). L'idée étant de ne pas se faire coincer nos voitures dans les rétrécissements du circuit et de coincer les autres.
       
      Au final, notre place sur la ligne d'arrivée rapportera plus ou moins d'argent selon la position (et encore faut il réussir à rallier la ligne).
       
      En addition, il y a aussi une phase de paris sur la voiture gagnante au quart, à la moitié et au trois quart de la course. Ces paris rapportent aussi des millions de dollars à ne pas négliger.
       
      Pour l'histoire, je l'emporte assez nettement : mes talents de pilote (ou plutôt mon expérience) ont fait la différence (mes adversaires parleront du fait que je n'ai pas rappelé en fin de partie qu'ils avaient une carte qui avance de 8 cases, mais c'est de la mauvaise foi, ne les écoutez pas. d'autant que je l'avais dit au début).
       
      Au final, ce jeu est un très bon familial. Lorsqu'il sort, il plait très souvent (même chez des personnes pas emballé par le thème au premier abord) car il est très simple d'accès  et apporte de l'ambiance, de l'interaction, du couinage, des ententes forcées...
       
      A noter qu'il existe aussi plein de variantes : avec ou sans pouvoir, pouvoir de bases ou pouvoir des extensions, nombreux circuits différents (plus ou moins de blocages, des graviers, des tremplins, des intersections...), des méthodes de paris différentes (paris bruts selon le résultat ou pondérés en fonction de la position de la voiture au moment du pari)...
      Bref, du très bon dans sa catégorie !
  • Lords of Xidit
    Durée : 1h20

    Les notes :

    • Rémi B. : 8.5
    • Michel : 8.0
    • Nico B. : 9.0
    • Frédéric : 6.5

    Les commentaires :

    • Nico B. :
      ​Deuxième partie et toujours très emballé par ce jeu.

      D'un côté, le plaisir de la programmation et des aléas qui peuvent en découler : jouissif quand on prive quelqu'un d'une action ou qu'on obtient une meilleure ressource en temporisant et forcément rageant quand on est le dindon de la farce et que rien ne se passe comme prévu.

      De l'autre coté, l'originalité du décompte final, où il ne faut pas être éliminé sur la première et la deuxième pistes de scores pour être dans la course en duel sur la troisième.
      Tout le sel est d'estimer notre position sur ces trois pistes : une est visible, l'autre l'est partiellement avec une petite incertitude sur un territoire et la dernière est complétement cachée.
      On peut très bien etre avant dernier sur les deux premiers décompte (donc pas éliminé) et l'emporter sur le dernier.
      L'ordre de décompte de ces trois pistes (richesse, influence et renommée) est tiré au sort en début de partie, permettant de varier les parties.

      Quand vous voulez pour en refaire une.
      Seul bémol, la lisibilité n'est pas top sur BGA, surtout pour ceux jouant sur un petit écran.
    • Frédéric :
      ​Je voulais y rejouer, car j'avais mal au crâne pour le soir de ma première, mais je me doutais que ce qui m'avait plu et que ce qui m'échappait perdurerait un peu...
      J'ai mieux intégré les calculs qui conduisent aux classement éliminatoires, maisc'est quand même en 2 bandes : on compte des éléments, qui mène à une valeur B qui mène à un 3 classements (dont chacun est éliminatoire à la fin du jeu, si on n'a pas déjà été éliminé par les précédents... pour qu'à la fin il n'en reste qu'un !) ça fait un peu trop d'effort de concentration/mémoire pour mon petit cerveau, et comme au final j'ai un mal de chien à lire les éléments sur le plateau j'ai tendance à jouer l'opportunisme plutôt que des actions/priorités que je peux justifier...
      Bref, toujours aussi fan de la programmation et de la mécanique prévisible d’apparition/disparition des ressources et monstres, de l'interaction, admiratif du jeu et de son originalité, mais ce n'est pas tout à fait pour moi. J'attends avec impatience la sortie de "Childs of Xidit", la version plus familiale :-)

A noter :

© 2021 Jeux en Société - Jouer à 2048