Jeux en Société

Soirée du 8 novembre 2022

Pour laisser une note et un commentaire sur une partie à laquelle vous avez participé, cliquez sur le bouton "Ajouter un joueur" correspondant.
Pour modifier ou supprimer une note, un commentaire ou une durée, placez votre curseur sur l'élément correspondant et cliquez sur pour éditer ou pour supprimer.

Joueurs présents (27) :

Manu, Maxime, Melissa, Vincent, Ben, Even, Pascal, Rémi, Cyrille, Kilian, tals, Frédéric, Maud, Nicolas L., Antoine B, Michel, Nikos, Stephan, Evan, Anne-C, Gérôme, Lionel, Pierre, Alexandre, Benj, Julien, Vincent R.

Parties jouées :

The Belgian Beers Race x1, Woodcraft x1, MINDBUG x1, Lacrimosa x1, Little Town x1, Gizmos x1, Precognition x1, Città-Stato x1, Beyond The sun x1, Gaia Project x1

Barême de notation (afficher) :

Pour les notes sur les jeux, nous utilisons l'échelle établie par Boardgame Geek, qui se base pricipalement sur l'envie de rejouer.

  • 10 - Exceptionnel. J'ai toujours envie d'y jouer et je m'attends à ce que ça ne change jamais.
  • 9 - Jeu excellent. Toujours envie d'y jouer.
  • 8 - Très bon jeu. J'aime y jouer. Je le suggérerai probablement et ne refuserai jamais d'y jouer.
  • 7 - Bon jeu, normalement OK pour y jouer.
  • 6 - Jeu OK, au moins amusant ou stimulant. J'y jouerai sporadiquement si je suis d'humeur.
  • 5 - Jeu moyen, un peu ennuyeux, à prendre ou à laisser.
  • 4 - Pas si bon. Je n'accroche pas mais pourrait être persuadé d'y jouer en certaines occasions.
  • 3 - Je n'y rejouerai probablement jamais bien que je puisse y être forcé. Mauvais.
  • 2 - Jeu extrêmement ennuyeux, je n'y rejouerai jamais.
  • 1 - Défie toute notion de "jeu". De mon vivant, vous ne me verrez pas y rejouer. Clairement nul.
  • Beyond The sun
    Durée : 2h00

    Les notes :

    • Manu : 8.5
    • Maxime : 9.0
    • Melissa : 8.0
    • Vincent : -

    Les commentaires :

    • Vincent :
  • Città-Stato
    • Città-Stato (2021)
    • Simone Cerruti Sola
    • Giochix.it
    • 4 joueurs
    Durée : 1h30

    Les notes :

    • Pascal : 6.0
    • Even : 7.0
    • Rémi : 6.0
    • Ben : 7.5

    Les commentaires :

    • Ben :
      Un kickstarter sans prétention arrivé à Essen.
      C'est du bag building et je trouve que ça tourne pas mal. Y a pas mal de choses à faire, des choix tactique et le jeu ne dure pas très longtemps.
      Le matos est pas mal sauf qu'ils ont pas filé assez de sleeves et qui font glisser les piles de cartes. Et le sac en tissu est de bonne qualité mais trop petit pour mettre la main dedans et piocher des cubes...

      C'est fluide, plaisant mais c'est juste que la fin de partie est super alambiqué. On score toute la partie et en fin de partie on calcul un autre score en rejouant une carte de chaque couleur parmis toutes celle qu'on a acheté durant la partie. 
      On a donc 2 scores et soit on prend le plus gros si on a rempli une condition, soit on a loosé la condition et on prend le plus petit. Et même si on prend le plus gros, il  faut arriver à payer en couronnes la différence entre les 2 scores, sinon on prend le plus petit score. Je vous ai perdu ? normal ! nous aussi... A calculer et anticiper, ça parait bien compliqué...

      Sinon c'est pas si mal, vraiment.

  • Gaia Project
    • Gaia Project (2017)
    • Helge Ostertag, Jens Drögemüller
    • Z-Man Games
    • 3 joueurs
    Durée : 3h00

    Les notes :

    • Kilian : 8.0
    • tals : 8.0
    • Cyrille : 7.2

    Les commentaires :

    • Cyrille :
      Partie découverte sympa ou celui qui était loin derrière  au score durant tout la partie fini au décompte premier à un point devant le second ! grâce aux points techno (firaks)
  • Gizmos
    • Gizmos (2018)
    • Phil Walker-Harding
    • CMON
    • 3 joueurs
    Durée : 0h45

    Les notes :

    • Frédéric : 8.5
    • Maud : 8.0
    • Nicolas L. : 8.0

    Les commentaires :

  • Lacrimosa
    • Lacrimosa (2022)
    • Ferran Renalias, Gerard Ascensi
    • Devir
    • 4 joueurs
    Durée : 2h30

    Les notes :

    • Michel : 9.0
    • Nikos : 8.0
    • Antoine B : 6.5
    • Stephan : 8.0

    Les commentaires :

    • Antoine B :
      ​J'aurais aimé aimer ce jeu. Il y a plein de choses réussies. Les illustrations sont jolies, le thème fonctionne, les mécanismes sont plaisants et on voit qu'il y a des stratégies très différentes possibles. Par exemple je finis à égalité avec Stéphan, alors que j'ai descendu mon revenu à zéro pour jouer des majorités, et que lui l'a monté au maximum en vendant ses oeuvres pour que ça lui fasse un moteur.

      Malheureusement, il y a quand même plusieurs défauts selon moi... du détail au vraiment gênant :

      - les tuiles d'objectifs ne sont pas remplacées quand personne ne les prend. Notamment les objectifs sur le requiem, avant la moitié de la partie il y en avait une qui n'était matériellement plus possible pour personne, et qui a bloqué un des trois emplacements jusqu'à la fin de la partie.

      - sur les cinq actions possibles, une est très compétitive (le requiem), une est modérément compétitive (le voyage), les trois autres le sont peu ou pas. En début de manche, on a quatre cartes d'action en main sur neuf possibles : il est donc avantageux de toucher les actions compétitives dès le début pour ne pas se faire prendre de vitesse, et pour ça on ne peut compter que sur le hasard. Je dois dire que je ne comprends pas pourquoi on ne démarrerait pas chaque manche avec toutes ses cartes en main, comme Concordia par exemple, pour avoir la maîtrise de sa stratégie.

      - il y a cinq manches et un premier joueur qui tourne à chaque manche... Donc une personne qui sera deux fois premier joueur. Vu la compétition sur certaines actions, ça me semble être un avantage significatif (la compensation d'un sou et/ou PV est faible). Même si ça peut être contrebalancé par le point précédent, ça peut aussi l'aggraver.

      - un des compositeurs présents dans notre partie permettait une stratégie à base d'oeuvres religieuses qui semblait clairement dominante sur toute autre stratégie. En plus, comme il y a un nombre limités de tuiles à prendre pour cet effet, le premier qui s'engage sur cette straégie la rend automatiquement plus faible pour les autres joueurs, et donc tenter de lui contester n'est pas du tout attrayant. Michel a été honnête avec nous en l'annonçant dès l'explication de règles, mais ça reste problématique qu'il faille jouer ça ou mourir. En comparaison, les neuf autres tuiles proposées semblaient bien équilibrées.
    • Stephan :
      Je partage l’avis général d’Antoine. Un jeu plutôt agréable à jouer et mis à part la tuile du fameux compositeur le jeu semble équilibré.
      Peut être à cause du hasard de la pioche des cartes, on est souvent limite pour tout à un sous ou une ressource près, mais on arrive presque à chaque fois à trouver une alternative pour éviter l’action du pauvre. 
      Comme ça j’en referais bien une sans le compositeur dont tout le monde oublie le nom. Je dirais que pour une première partie il vaut peut-être mieux jouer sans. 

  • Little Town
    • Little Town (2019)
    • Aya Taguchi, Shun Taguchi
    • Iello
    • 3 joueurs
    Durée : 0h20

    Les notes :

    • Maud : 6.5
    • Frédéric : 8.0
    • Nicolas L. : 7.0

    Les commentaires :

  • MINDBUG
    • MINDBUG (2022)
    • Christian Kudahl, Elias Skaff, Marvin Hegen, Richard Garfield
    • Nerdlab Games
    • 4 joueurs
    Durée : 0h10

    Les notes :

    • Evan : 8.0
    • Pascal : 7.0
    • Rémi : 9.0
    • Ben : 10.0

    Les commentaires :

    • Ben :
      ​Le jeu d'Essen !
      Partie 1vs1.
      C'est du magic survitaminé, sans mana, sans deckbuilding avec juste 10 cartes chacun et 3PV. Les parties sont rapidement joués.
      C'est super malin et vraiment technique à jouer.
      Addictif.
  • Precognition
    • Precognition (2022)
    • Julien Prothière
    • Ludonaute
    • 4 joueurs
    Durée : 1h00

    Les notes :

    • Pascal : 7.0
    • Even : 7.0
    • Rémi : 7.0
    • Ben : 7.0

    Les commentaires :

    • Ben :
      ​La grande force du jeu c'est sa rapidité.

      Le gars a réinventé un système de draft un peu alambiqué mais malin. J'ai pas vraiment réussi à en capter les subtilités mais bon, c'est pas bien grave, le jeu est plaisant, le matos sympa, c'est rapide alors ça passe bien.
  • The Belgian Beers Race
    Durée : 2h45

    Les notes :

    • Lionel : 4.0
    • Pierre : 8.0
    • Anne-C : 6.0
    • Gérôme : 5.0

    Les commentaires :

    • Gérôme :
      ​Un jeu où on visite la Belgique, ou plus précisément les brasseries belges :)

      Nos actions vont essentiellement consister à se déplacer de brasserie en brasserie pour déguster une bière ou remplir son sac à dos. Plusieurs options s'offrent à nous de la plus lente (le vélo) à la plus imprévisible (le stop). Bien sûr plus on boit, plus on marque de points mais plus les déplacements deviennent compliqués et le réveil du lendemain ardu...

      Ça marche assez bien avec le thème mais ça dure un peu trop pour ce que le jeu propose.

      L'autre point négatif, c'est le hasard créé par la rivière d'objectifs. Si on a de la chance, des objectifs juteux et à notre portée apparaissent à notre tour. Si on n'en a pas, c'est le joueur précédent qui a tout raflé.
  • Woodcraft
    • Woodcraft (2022)
    • Arnold Ross, Vladimír Suchý
    • Delicious Game
    • 4 joueurs
    Durée : 2h30

    Les notes :

    • Vincent R. : 9.0
    • Julien : 9.0
    • Benj : 8.0
    • Alexandre : 6.0

    Les commentaires :

A noter :

  • Antoine B :
    ​Il y a des gens qui n'aiment pas les Belges ici !
    Ou alors qui n'aiment pas la bière...

    Je suis curieux de voir les commentaires ;-)
  • Dom B. :
    ​Copieur d’avis Antoine sur Lacrimosa :)
    Bon en plus détaillé et avec d’autres petits aspects sur lesquels je te suis.

    C’est étrange après ma partie j’ai lu des retours à droite à gauche et aucun ne mentionnaient tout cela, alors je me suis dit que j’étais juste passé à côté et que mon analyse n’était peut être que le fait de cette partie….et là tu remets les mêmes choses….
    Surprenant!
  • Antoine B :
    ​J'ai fait un tour sur BGG et l'aspect "stratégie dominante" semble quand même faire relativement consensus. Les retours sont que ce n'est pas impossible de gagner en ignorant les tuiles compositeurs "point pour la musique d'un certain type" (la religieuse étant la plus marquée) - mais c'est beaucoup plus difficile.

    Pour la tuile objectif bloquée j'ai cherché dans le forum règles et c'est effectivement identifié comme un problème potentiel, des forumeurs ont fait une règle maison qu'ils retirent les tuiles objectifs dès qu'elles ne sont plus matériellement possibles (oeuvres d'une période passée, ou bien requiem bloqué).

    A noter que le dernier point est plus visible si on joue avec les vraies règles... puisque Michel a expliqué que l'objectif sur les périodes marchait avec les oeuvres et les cartes actions, avec Stéphan on n'a pas écouté cette partie-là et en fin de partie on s'est plaint que c'était complètement absurde (et contredit par l'inconographie), après vérification dans les règles en Espagnol l'objectif ne marche effectivement qu'avec les oeuvres et pas les actions !

  • Gérôme :
    ​C'est parce que les bières n'étaient pas fournies avec le jeu :)
© 2022 Jeux en Société - Jouer à 2048