Jeux en Société

Soirée du 4 mai 2021

Pour laisser une note et un commentaire sur une partie à laquelle vous avez participé, cliquez sur le bouton "Ajouter un joueur" correspondant.
Pour modifier ou supprimer une note, un commentaire ou une durée, placez votre curseur sur l'élément correspondant et cliquez sur pour éditer ou pour supprimer.

Joueurs présents (6) :

Frédéric, Michel, Nico B., Rémi B., Nathalie, Dom B.

Parties jouées :

Hawaï x1, Luxor x1, Geek Out! Masters x1, Cloud City x1, Welcome to your perfect home x1, Mille sabords x1

Barême de notation (afficher) :

Pour les notes sur les jeux, nous utilisons l'échelle établie par Boardgame Geek, qui se base pricipalement sur l'envie de rejouer.

  • 10 - Exceptionnel. J'ai toujours envie d'y jouer et je m'attends à ce que ça ne change jamais.
  • 9 - Jeu excellent. Toujours envie d'y jouer.
  • 8 - Très bon jeu. J'aime y jouer. Je le suggérerai probablement et ne refuserai jamais d'y jouer.
  • 7 - Bon jeu, normalement OK pour y jouer.
  • 6 - Jeu OK, au moins amusant ou stimulant. J'y jouerai sporadiquement si je suis d'humeur.
  • 5 - Jeu moyen, un peu ennuyeux, à prendre ou à laisser.
  • 4 - Pas si bon. Je n'accroche pas mais pourrait être persuadé d'y jouer en certaines occasions.
  • 3 - Je n'y rejouerai probablement jamais bien que je puisse y être forcé. Mauvais.
  • 2 - Jeu extrêmement ennuyeux, je n'y rejouerai jamais.
  • 1 - Défie toute notion de "jeu". De mon vivant, vous ne me verrez pas y rejouer. Clairement nul.
  • Cloud City
    • Cloud City (2020)
    • Phil Walker-Harding
    • Blue orange
    • 4 joueurs
    Durée : 0h40

    Les notes :

    • Michel : -
    • Rémi B. : -
    • Frédéric : 8.0
    • Nico B. : 7.0

    Les commentaires :

    • Frédéric :
      ​Simple à expliquer, sympa à jouer, et avec un matériel bien exploité pour ce jeu d'optimisation en 3D.
      Chaque joueur va poser 8 tuiles, pour construire sa ville 3x3. Chaque tuile arrive avec 2 tours, dont les hauteurs sont 1, 2 ou 3.
      Ce n'est pas avec les tuiles que l'on marque les points, mais avec les passerelles qu'on décidera de poser pour connecter des tours. Les règles de pose sont logiques : passerelles horizontales ou verticales, entre des tours de même hauteur, sans passer au travers d'un bâtiment ou d'une tuile pas encore construite. Mais on peut passer au dessus d'un bâtiment plus petit ou au dessus/dessous d'une passerelle qui est à un autre niveau.
      il y a 2 contraintes : elles sont en nombre limité (3 par couleur pour les plus longues), et partagées par les joueurs. Et une tour ne peut supporter que 2 passerelles maxi. Du coup, il vaut parfois mieux ne pas construire une passerelle si on pense faire mieux plus tard...
      Si on a bien joué, la ville peut être élégante, tarabiscotée ou ressembler à une raffinerie... Mais ce qui compte c'est de dépasser les autres (comme l'a fait Nico !)
    • Nico B. :
      Règles très simples mais jeu fichtrement brise neuronnes !
      Ca faisait longtemps que je ne mettais pas autant casser la tete sur un jeu.
      Comme l'a expliqué Fred, c'est très malin, il faut de l'anticipation et il y a de l'interaction avec les passerelles de chaque type en nombre limité.
      Au final, je m'en sors le mieux (même si mes acolytes ont critiqué le côté peu artistique de mon plateau) en réussissant notamment à faire 3 passerelles max.
      Bon jeu mais à ne pas jouer à n'importe quelle heure ! Faut avoir les yeux en face des trous pour être efficace.

      En plus l'interface BGA est top avec un joli rendu 3D mais en vrai, le jeu doit être très agréable à manipuler.
  • Geek Out! Masters
    Durée : 0h25

    Les notes :

    • Nico B. : -
    • Nathalie : -
    • Frédéric : 7.5

    Les commentaires :

    • Frédéric :
      ​On est venu à ce jeu après une partie rapide de "Martian Dice".
      Dans cet univers improbable, les 6 faces de chacun des dés comportent :
      * le nombre 42 en rouge : c'est ce que vous cherchez à obtenir en plus grande quantité.
      * un aventurier vert en épée, qui se joue en action pour relancer un autre de vos dés en main
      *un superman jaune, qui se joue en action pour inverser un autre dé (on reste sur la même couleur en inversant un dé)
      * une roquette verte, dont l'action est d'éliminer un autre dé (mais qui sera mortelle si c'est votre dernier dé en main)
      * un dragon jaune, mortel s'il vous en reste en main à la fin de vos tours d'actions (la cible parfaite pour une roquette, superman ou un aventurier en épée)
      * un cœur rouge, pour aller chercher et lancer un dé de renfort (si des dés étaient éliminés ou pas encore en jeu)

      Sur votre lancer, combinez les 4 actions une par une dans l'ordre de votre choix pour n'avoir plus que des 42 (ou une main vide) à la fin de votre tour. Décidez d'encaisser ça : soit définitivement pour scorer sur l'échelle (pas linéaire du tout...) du nombre 42, soit temporairement pour relancer les autres dés utilisés qui ne sont pas à 42 (mais pas les dés défaussés)
      Plus on continue à stocker les 42, plus on pourrait gagner... mais moins on a de dés à jouer ! Et perdre devient plus probable.

      Le stop-ou-encore, la prise de risque indécente pour rattraper son retard, sont donc de mise. C'est ce que j'attends d'un petit jeu de dés de ce genre !
      D'ailleurs, on peut même y jouer seul pour essayer de booster son record
  • Hawaï
    • Hawaï (2012)
    • Grégory Daigle
    • Filosofia
    • 5 joueurs
    Durée : 0h50

    Les notes :

    • Dom B. : -
    • Rémi B. : -
    • Michel : -
    • Frédéric : 8.0
    • Nico B. : 8.0

    Les commentaires :

    • Frédéric :
      ​La partie a été rapide, mais il faut bien reconnaître qu'à 5 ce n'est pas facile d'avoir ce dont on a besoin... et j'ai été particulièrement mauvais ! Au final, les 3 kahunas que j'avais récupérés ne me servent pas... Exit donc les 20 points de mes 3 villages.
      Exit aussi les 24 points de mon dieu des surfers/pirogues !
      J'avais pourtant la possibilité à l'avant dernier tour d'acheter un tikki ou une simple hutte pour avoir 5+25. J'ai bêtement acheté un 3ème dieu et comme on ne peut pas annuler j'ai été obligé de le placer au seul endroit possible, n'activant rien de rien...
      Je finis à 56 points, contre 83 à 108 pour mes 4 adversaires...

    • Nico B. :
      ​Hawaii à 5 c'est la guerre sous le soleil d'une ile paradisiaque !!!
      Michel a pleuré (euh pardon dominé, mais c'est synonyme), Fred n'a pas pu conclure ses gros stocks de points et les trois autres se tiennent dans un peloton de 5pts.
  • Luxor
    • Luxor (2018)
    • Rüdiger Dorn
    • Queen Games
    • 3 joueurs
    Durée : 0h13

    Les notes :

    • Rémi B. : -
    • Frédéric : 8.0
    • Nico B. : 9.0

    Les commentaires :

    • Frédéric :
      Les Dieux de l'égyptologie (comprendre, du pillage) n'étaient pas avec Nico aujourd'hui :
      Battu par Rémi, et même 2x par moi... Une date à marquer d'une pyramide blanche !
    • Nico B. :
      ​Ouch, ca n'était pas ma soirée à Luxor, d'autant que j'avais déjà perdu une partie contre Fred plus tot dans la journée !
      Va falloir que j'affute mon esprit d'Indiana Jones pour les prochaines
  • Mille sabords
    Durée : 0h17

    Les notes :

    • Nathalie : -
    • Nico B. : -
    • Frédéric : 5.5

    Les commentaires :

    • Frédéric :
      ​La partie "lancer de dés", assez simple, me plaisait bien. Mais les cartes qui changent la règle du jeu, moins !
      Pas seulement parce que les effets peuvent être très bénéfiques ou très délétère... Mais surtout ce qui est injuste, c'est que la carte ne s'applique qu'à un joueur, pas pour un tour complet de tous les joueurs. C'est vraiment trop injuste !
  • Welcome to your perfect home
    Durée : 0h40

    Les notes :

    • Michel : -
    • Rémi B. : -
    • Frédéric : 8.5
    • Nico B. : 8.5

    Les commentaires :

    • Frédéric :
      ​Partie découverte pour Rémi, qui finit à 85 points. Contre 86, 89... et 98 pour Michel !
      Vraiment un bon jeu "not-roll and write", qui n'épuise son challenge compétitif malgré les parties. Il faut reconnaître qu'en plus du classique chiffre à inscrire + course aux points et aux objectifs avec plus ou moins de prise de risque est bien complétée par l'idée de choisir une action en même temps que le chiffre. Et le thème/la config linéaire sur 3 rues tombent à pic !
    • Nico B. :
      ​J'apprécie toujours autant ce jeu.
      Michel l'emporte en ayant réussi un objectif de plus que les autres. J'attendais une barrière depuis 2tours pour finir mon dernier lotissement et mettre fin à la partie mais elle n'est malheureusement pas venu (enfin, pas avec des chiffres intéressants).

A noter :

  • Nico B. :
    ​On a aussi fait une partie de GeekOut avec Fred où l'on a été plutôt chanceux sur certains lancers. J'ai fait une manche à vide à cause des dragons, du coup Fred l'a emporté sans avoir trop besoin de forcer sur le dernier tour.
  • Frédéric :
    ​En fait, on s'était lancé dans une comparaison de 3 petits jeux de dés disponibles sur BGA : Martian Dice, Mille Sabords, et "Geek Out! Masters". Pour moi, le premier est bien mais trop simple (le stop-ou-encore est trop limité, du coup les autres joueurs n'attendent pas, mais on peut rarement risquer beaucoup pour remonter beaucoup de points). Dans le second, une carte aléatoire modifie la règle du joueur, en positif ou négatif, mais trop à mon goût ! Le dernier est mon préféré, avec plus de stop-ou-encore pour le joueur actif (mais ça peut rallonger l'attente et le stress des adversaires... Sauf si on la joue role-play à fond : je lance superman contre la roquette etc)
© 2021 Jeux en Société - Jouer à 2048