Jeux en Société

Soirée du 3 mai 2016

Pour laisser une note et un commentaire sur une partie à laquelle vous avez participé, cliquez sur le bouton "Ajouter un joueur" correspondant.
Pour modifier ou supprimer une note, un commentaire ou une durée, placez votre curseur sur l'élément correspondant et cliquez sur pour éditer ou pour supprimer.

Joueurs présents (16) :

Ben, Esteban, Rémi, Victor, Armelle, Frédéric, Dom B., Eric T., Gabriel, Vincent, Antoine B, Even, Jean-Marc, Michel, ReiXou, Simon

Parties jouées :

Nippon x1, Les Cités perdues x1, Champions of Midgard x1, Non Merci x1, Quartermaster x1

Barême de notation (afficher) :

Pour les notes sur les jeux, nous utilisons l'échelle établie par Boardgame Geek, qui se base pricipalement sur l'envie de rejouer.

  • 10 - Exceptionnel. J'ai toujours envie d'y jouer et je m'attends à ce que ça ne change jamais.
  • 9 - Jeu excellent. Toujours envie d'y jouer.
  • 8 - Très bon jeu. J'aime y jouer. Je le suggérerai probablement et ne refuserai jamais d'y jouer.
  • 7 - Bon jeu, normalement OK pour y jouer.
  • 6 - Jeu OK, au moins amusant ou stimulant. J'y jouerai sporadiquement si je suis d'humeur.
  • 5 - Jeu moyen, un peu ennuyeux, à prendre ou à laisser.
  • 4 - Pas si bon. Je n'accroche pas mais pourrait être persuadé d'y jouer en certaines occasions.
  • 3 - Je n'y rejouerai probablement jamais bien que je puisse y être forcé. Mauvais.
  • 2 - Jeu extrêmement ennuyeux, je n'y rejouerai jamais.
  • 1 - Défie toute notion de "jeu". De mon vivant, vous ne me verrez pas y rejouer. Clairement nul.
  • Champions of Midgard
    Durée : 1h15

    Les notes :

    • Victor : 9.0
    • Esteban : 8.0
    • Rémi : 9.0
    • Ben : 9.0

    Les commentaires :

    • Ben :
      ​Le coup de coeur se confirme. C'est simple, rapide, fluide, thématique et tendu.
      J'ai pas assuré parce que j'ai jamais joué premier joueur, pas construit de bateau, pris mon 4 ouvriers à 2 tours de la fin. En contrepartie je suis allé me battre avec pas mal de prise de risque, c'est à dire pas beaucoup de guerrier. ça a bien compensé.

      J'aurai pu l'emporter si j'avais pas fait ces jets pourris le dernier tour. En même temps, plus tôt dans la partie,  j'en avais réussi d'autres dans des conditions limite... 
      Donc ma défaite est mérité (chose que j'aurai nié de toute ma mauvaise fois si ça avait été Rémi devant moi).
  • Les Cités perdues

    3 parties

    Durée :

    Les notes :

    • Armelle : 9.0
    • Frédéric : 9.0

    Les commentaires :

    • Armelle :
      ​J'ai beaucoup aimé ce petit jeu (de cartes) : collection de familles, forte interaction entre les joueurs (jeu uniquement à 2 joueurs), ça couine, c'est stressant : super jeu de fin de soirées !
      On était partis pour faire 1 seule manche, puis 2, pour finalement en faire 3... ça veut tout dire
      A refaire rapidement !!
    • Frédéric :
      ​Lara Croft ou Indiana Jones, il y en a pour tous les goûts dans ce petit jeu de cartes de fin de soirée ! Et dire que certains ne le connaissent pas encore...
      J'apporterai le jeu de plateau (version US du Keltis européen) mardi 25 !
  • Nippon
    • Nippon (2015)
    • Nuno Bizarro Sentieiro, Paulo Soledade
    • What's your game ?
    • 4 joueurs
    Durée : 2h30

    Les notes :

    • Eric T. : 7.0
    • Dom B. : 7.5
    • Gabriel : 8.5
    • Vincent : 8.5

    Les commentaires :

    • Dom B. :
      ​Je suis passé au travers de cette partie. J'ai voulu tenter une grosse usine dès le début, et en fait, ça sert à rien. Ou alors j'ai pas réussi à en tirer parti. Ou alors ça sert à rien...
    • Gabriel :
      ​Nan, une usine de dernier niveau aussi tôt dans la partie, je ne vois pas vraiment l'intéret ( à part peut être celle qui commence avec 2 machines )
      Je pense que si il y a une usine de "haut" niveau à rush, c'est une niveau intermédiaire qui permet d'améliorer sa production de charbon.
    • Vincent :
      ​L'usine à charbon (soit celle qui fait +1, soit celle qui reduit les coûts) est vraiment important à rusher, c'est celle la que Dom aurait du rusher.

      Sinon il faut avouer que le petit defaut de ce jeu est le désavantage du dernier joueur, qui se retrouve régulièrement avec une action de moins que tout le monde...

      Je trouve neanmoins que Gab aurait pu nous écraser, car il était seul sur ses 2 types d'usine... Il lui suffisait de moins se concentrer sur les trains/bateaux, et plus sur l'amélioration au début du jeu, et d'expédier toute sa prod. Et aussi acheter une usine lvl3... Je l'ai finalement batu à ~5points près^^.
  • Non Merci
    • Non Merci (2004)
    • Thorsten Gimmler
    • Amigo
    • 4 joueurs

    2 parties

    Durée : 30min

    Les notes :

    • Victor : 7.0
    • Esteban : 7.0
    • Rémi : 7.0
    • Ben : 7.0

    Les commentaires :

    • Ben :
      ​Un classique.
      Je trouve que le jeu ne prend sa saveur que sur un ensemble de manches, ça change tellement tout. 
      En particulier on y réfléchit à 2 fois en prenant une carte en se disant ça passe ou ça casse si j'arrive à faire un suite.
      Ca évite aussi les suicides, genre je savais que j'avais perdu et du coup je prend le 34 pour pas que l'autre fasse sa suite 33,34,35...
  • Quartermaster
    Durée : 2h

    Les notes :

    • Jean-Marc : 10.0
    • ReiXou : 10.0
    • Antoine B : 8.5
    • Even : 8.0
    • Michel : 8.0
    • Simon : 9.0

    Les commentaires :

    • ReiXou :
      ​avec l'extension Air Marshall. L'Axe menait encore au 18é tour puis ça a été le raz de marée US apres la prise du Japon : 46 pts en 3 tours (10 PV + des guerres économiques meurtriéres) . La prise de Moscou n'a pas suffit, l'axe fini à -20 environ malgré un Japon qui scoré 6 pdt longtemps et l'Italie 7 pdt quasi tts la partie.
    • Antoine B :
      ​Première partie avec l'extension pour moi.

      J'ai pu faire la partie américaine qui était apparemment le fantasme secret de pas mal d'habitués du jeu autour de la table : ignorer l'Europe et envahir le Japon en traversant le Pacifique.

      Bon pour faire ça, il faut des cartes qui tombent pas trop mal, et même comme ça il m'a fallu treize tours de planification. Pendant ce temps mes alliés se trouvaient fort démunis devant le score de l'Axe qui augmentait fort : 28 points à la fin du 15ème tour Italien, on a eu chaud. Il se pourrai même qu'ils aient douté de mon investissement dans cette guerre !

      Comme j'avais bien fait tourner mon deck pour retrouver en fin de partie les guerres économiques que j'avais mis au fond du paquet en début de partie, je meule le Japon à mort en plus d'avoir posé mes chars à Tokyo : 41 points sur les trois derniers tours permettent de renverser la vapeur juste à temps.

      Au final je pense que la victoire se joue sur le fait que le Japon ait lancé trop d'attaques terrestres en début de partie (notamment en défendant la Chine contre le Sichuan la deuxième fois, c'était un leurre qui a bien fonctionné vu que je ne comptais pas attaquer de là), et du coup il se retrouve dans l'incapacité de m'attaquer une fois que j'ai posé le pied à Iwo Jima. Sans cet appui je n'aurais pas pu avancer en mer du Japon. Donc c'était vraiment tendu comme partie !
    • Even :
      ​Cette partie m'a réconcilié avec le jeu. D'abord, l’extension permet de sécuriser certaines position, mais aussi de faire des attaques dévastatrices. Ensuite, cette attaque américaine sur le Japon que l'on attendait depuis longtemps. du coup à refaire très vite.
      en plus, je n'ai pas encore joué les russes...
    • Michel :
      ​Partie faite avec les anglais pour ma part.

      Ben, mettre le pied sur le continent, quand les américains s'en vont faire du tourisme au Japon, c'est compliqué. Du coup, j'ai contourné l'Afrique, pris l'océan indien, et posé des armées en Australie et en Inde pour faire quelques points par tour (et résister à l'ascension fulgurante de l'axe entre les tours 10 et 15). J'ai sorti la carte qui éliminait la Blitzkrieg allemande : Le job était fait pour l'anglais !

      Il n'y avait plus qu'à admirer la technique américaine pour gouverner le monde.

      Je ne savais pas que les allemands avaient des cartes de m... en début de partie, sino, j'avais l'opportunité de l'attaquer à Berlin via la baltique dès les tours 4-5. J'ai pas osé : Erreur de la première partie !
    • Simon :
      ​J'avais choisi de jouer le japon, histoire de faire mon petit bonhomme de chemin. Je ne pensais pas attirer les 3 alliés sur mon territoire (le russe n'a fait que passer^^).

      Ma main m'a obligé à jouer une bataille terrestre rapidement pour prendre la chine et l’Asie du sud-est. Il ne m'en restait que 2 potentielles (toute en main dès le début...). Il fallait les économiser et je les ai principalement utilisées pour sécuriser mes positions terrestre (Chine) et sur l'Australie (pourquoi ai-je fais ça?). Erreur fatale au tour 16, car l'américain a pu s'encrer sur les îles.

      Une chose à retenir: L'empire du japon doit faire preuve de patience, même quand il est acculé par les ennemis.

      Sinon, super partie, j'adore le japon^^
      Seul bémol, les cartes soutiens japonaises demandent quasiment toutes de défausser des Ripostes... 11 ripostes / 5 soutiens (avec riposte à défausser). Difficile de les utiliser...

A noter :

  • Michel :
    ​Les enchères de Printemps ont eu lieu ce Mardi, avec 10 jeux vendus. Ceci nettoie nos étagères des jeux peu joués, en vue de nouveaux achats.
© 2019 Jeux en Société - Jouer à 2048