Jeux en Société

Soirée du 1 mars 2016

Pour laisser une note et un commentaire sur une partie à laquelle vous avez participé, cliquez sur le bouton "Ajouter un joueur" correspondant.
Pour modifier ou supprimer une note, un commentaire ou une durée, placez votre curseur sur l'élément correspondant et cliquez sur pour éditer ou pour supprimer.

Joueurs présents (24) :

Antoine B, Gabriel, Léo, Manu, Rémi B., Simon D., Stephan, Valérie, Yohan, Ben, Didier, Even, Jean-Marc, ReiXou, Sebos, Michel, Remi, Vincent P., Benjamin P., Denis, Esteban, Vidocq, Vincent, Dom B.

Parties jouées :

Via nebula x1, The King'S Abbey x1, Megawatts x1, Taluva x1, Iki x1, Quartermaster x1

Barême de notation (afficher) :

Pour les notes sur les jeux, nous utilisons l'échelle établie par Boardgame Geek, qui se base pricipalement sur l'envie de rejouer.

  • 10 - Exceptionnel. J'ai toujours envie d'y jouer et je m'attends à ce que ça ne change jamais.
  • 9 - Jeu excellent. Toujours envie d'y jouer.
  • 8 - Très bon jeu. J'aime y jouer. Je le suggérerai probablement et ne refuserai jamais d'y jouer.
  • 7 - Bon jeu, normalement OK pour y jouer.
  • 6 - Jeu OK, au moins amusant ou stimulant. J'y jouerai sporadiquement si je suis d'humeur.
  • 5 - Jeu moyen, un peu ennuyeux, à prendre ou à laisser.
  • 4 - Pas si bon. Je n'accroche pas mais pourrait être persuadé d'y jouer en certaines occasions.
  • 3 - Je n'y rejouerai probablement jamais bien que je puisse y être forcé. Mauvais.
  • 2 - Jeu extrêmement ennuyeux, je n'y rejouerai jamais.
  • 1 - Défie toute notion de "jeu". De mon vivant, vous ne me verrez pas y rejouer. Clairement nul.
  • Iki
    • Iki (2015)
    • Koota Yamada
    • Dommiy
    • 4 joueurs
    Durée : 2h45

    Les notes :

    • Léo : 9.0
    • Manu : 7.0
    • Gabriel : 7.5
    • Antoine B : 8.0

    Les commentaires :

    • Antoine B :
      ​Un jeu japonais ça change ! Ambiance "estampes" au rendez-vous, mécanismes efficaces... Un petit regret pour le feu qui a un côté aléatoire un peu cruel, et peut-être pas si nécessaire que ça : le simple fait d'être premier à jouer, plus la merveille qui va bien, pourrait être une motivation suffisante.
  • Megawatts
    • Megawatts (2008)
    • Friedemann Friese
    • Filosofia
    • 5 joueurs
    Durée : 2h30

    Les notes :

    • Yohan : 8.0
    • Stephan : 8.0
    • Valérie : 8.0
    • Rémi B. : 10.0
    • Simon D. : -

    Les commentaires :

    • Rémi B. :
      ​Ben, j'ai mis 10 parce que j'adore ce jeu. Bon comme j'ai beaucoup de parties derriere moi, je gagne sans honneur contre des gens qui connaissent pas la valeur des centrales mises aux encheres ...
    • Simon D. :
      ​8 pour moi. Le jeu a une bonne mécanique (nous ne connaissions certes pas assez le jeu pour être vigilant sur certaines centrales => à charge de revanche). Chaque joueur a sa place et augmenter sa capacité et son territoire demande pas mal d'anticipation. La raison principale de la note correspond à la durée finale de la partie.
  • Quartermaster

    2 parties

    Durée : 2 x 1h

    Les notes :

    • Sebos : 9.0
    • Didier : 9.0
    • Even : 7.0
    • Ben : 8.0
    • Jean-Marc : 9.0
    • ReiXou : 9.0

    Les commentaires :

    • Sebos :

      ​Un wargame card-driven à 6 joueurs en moins de 2h ? Mission accomplie.

       
      Alors forcément le déroulement de la partie est pas mal conditionné par la main des uns et des autres. Ceci dit le jeu étant fondamentalement conçu pour le jeu en équipe, on sort tout de même de belles combos, et les petits moments de bravoures se succèdent à toute allure.
       
      Le matériel est très bon. Les bonnes grosses cartes sont bien illustrées et très lisibles, les pitous en bois sont assez réussi. Le plateau est très beaucoup kaki mais ça reste cohérent avec le type du jeu.
       
      Je n'y jouerais probablement pas à moins de 6 joueurs ; jouer deux nations me paraît super galère. Mis à part ça et la part de hasard qu'il faut accepter et gérer, c'est du tout bon.
       
       
    • Even :
      titre pleureuse 2016 déjà attribué - STOP - personne ne pourra lutter contre le tenant du titre - STOP - il est vraiment trop fort - OVER​
    • Ben :

      ​Sympa, on a bien été à fond durant les 2 parties.

       
      Je joue les coco sur les 2 parties. 
       
      A l'arrière de la fiche de jeu il y a un guide stratégique. Je m'y suis pas tenu et je me fais rouler dessus. 
      Après coup, je me rends compte que mon deck était fait pour suivre cette stratégie.
       
      Du coup la stratégie est peut être figé mais il va falloir bien gérer pour la mettre en place. Tout est question de timing, de gestion du deck (qu'il faut connaitre du coup) et de lecture du jeu de ses adversaires mais aussi de ses coéquipiers.
       
      Attaquer pour enlever juste 2 PV c'est pas très important, le plus important c'est de tenir les positions, d'harceler l'adversaire pour qu'il n'ait pas le temps de mettre son jeu en place. Il vaut peut être mieux laisser les autres prendre un peu d'avance aux points et prendre le temps de se construire une main et des statuts pour mieux le défoncer ensuite.
       
      Jean-Marc l'a bien compris durant la 2ème partie et moi je l'ai bien compris à la fin de la 2ème partie.
       
      C'est fluide, tendu et assez immersif et plein de rebondissement. Un mauvais choix à l'autre bout de la planète et l'histoire d'une nation se termine.
       
      Juste dommage parce qu'on s'est battu en Europe et dans le pacifique. Pour le reste, il y a une bonne partie de la carte dont je ne vois pas ce qu'on pourrai y faire.

    • Jean-Marc :
      ​​Je joue le deck Allemand


      Très bonne 2eme partie, la première étant catastrophique. J’ai mélangé comme un pied, du coup le jeu ressemblait plus à une attaque des alliés sur l’Axe qu’une défense des alliés contre l’Axe.


      Les Allemands doivent absolument poser des Statuts, mais aussi prendre position en Europe, chatouiller les russes et bien sûr aider les italiens tout çà avec une seule carte par tour !


      Le jeu oblige vraiment a faire des choix, chaque carte étant cruciale il faut choisir entre poser un statut qui permettra de réaliser des combos ou laisser les alliés se déployer au risque d’être débordé et de souffrir les tours suivants. Gare aux Américains trop proche des côtes européens (bombardements).


      Heureusement, les alliés sont allés jouer avec les Japonais ce qui m’a permis de m’installer tranquillement et même sur la fin de prendre Moscou.


    • ReiXou :
      J'ai complétement adoré et j'ai super envie de rejouer. Déjà à la fin de la 1ere partie, tout le monde a voulu rejoué et on a debriefé 30 mn à la fin de la 2nde partie.
      Le gameplay est hallucinant de simplicité : je joue une carte, je score, au suivant !
      Le tout en gardant une thématique forte.
      Apres comme dit Ben, chaque pays a une "zone" de confort qu'il faut appréhender et a priori adapter en fonction de son tirage de cartes. Le temps de faire qqs parties avec chaque nation, je suis pas inquiet pour la rejouabilité et on a même une extension dans la boiite.
      Du miel et à essayer absolument si vous n'êtes pas allergiques au thème (2é GM), de préférence à 6 joueurs.
  • Taluva
    • Taluva (2006)
    • Marcel-André Casasola-Merkle
    • Hans im Glück
    • 3 joueurs
    Durée : 20

    Les notes :

    • Vincent P. : 7.0
    • Michel : 8.0
    • Remi : 8.0

    Les commentaires :

  • The King'S Abbey
    Durée : 3h

    Les notes :

    • Benjamin P. : 7.0
    • Denis : 7.0
    • Esteban : 8.0
    • Vincent : -
    • Vidocq : 8.0

    Les commentaires :

    • Vidocq :
      Le jeu n'est pas révolutionnaire mais le thème sympa et bien rendu*. beaucoup d'aléatoire avec les dès et le tirage des croisades.
      et quand il y a dés c'est Esteban qui gagne.

  • Via nebula
    • Via nebula (2016)
    • Martin Wallace
    • Space Cowboys
    • 4 joueurs
    Durée : 1h

    Les notes :

    • Vincent P. : 8.0
    • Dom B. : 6.5
    • Michel : 8.0
    • Remi : 8.5

    Les commentaires :

    • Dom B. :
      ​Les règles selon Rémi (le copain de Ben...): "à la fin les ressources sur le plateau ne comptent pas de points négatifs." En fait Michel, en lisant la règle, nous apprend un tour avant la fin que...si....ça compte des points négatifs ces ressources. Et moi j'en ai 6 sur le plateau des ressources, et les autres bcp moins voire aucune. Michel insiste pour qu'on joue la vraie règle :)

      Bon sinon c'est pas ça qui fait ma note! hier je savais pas trop expliquer mais je sais pourquoi maintenant 6.5:
      L'impression d'un jeu comme Taluva ou Carcassonne, excellent quand tu maitrises tout, mais tellement Kingmaker à plus de 2... tu poses des trucs qui servent à tout le monde. Donc si le gars avant toi pose un truc qui t'arrange, c'est tout bénef! Alors je pense pas qu'il y ait un intérêt à jouer à Via Nebula à deux, mais du coup pour moi ça gêne :)

      Sinon je vous ai dit que c'est Rémi qui a expliqué les règles ?
    • Michel :
      ​Je relève finalement ma note, après réflexion autour de ce jeu.
      On passe la partie à être frustré : 2 actions par tour, et tant de choses à faire ! C'est preuve d'un grand jeu.

      Beaucoup de façon de scorer : Ouvrir des exploitations, faire des chemins reliant les exploitations aux cités, construire dans les cités.
      L’interaction dans le jeu venant de ce que les exploitations non exploitées coûtent des PV en fin de partie (la règle que Rémi avait oublié de signaler), donc utiliser l'exploitation d'un autre lui fait gagner des PV. Mais ça fait économiser des actions, et enlève le risque d'ouvrir soi-même une exploitation.
      Également, il faut passer un peu de temps à construire des routes pour relier ses exploitations au réseau, pour que les autres l'exploitent. Et aussi pour construire ses propres cités. Et se voir souffler une ressource par le joueur qui jouait juste avant (d'où l'exclamation "oh mon cochon !" lancée par Rémi vers Dom). Ce faisant, vous avantagez aussi les autres joueurs.
      Vous voyez le genre ? Chaque action que vous faite a son lot d'avantages et d'inconvénients. Pas de coups parfait, avec que du positif et rien de négatif. Pas de doute, c'est un Wallace.

      Je ne suis pas d'accord sur le côté Kingmaker du jeu signalé par Dom. Il est très difficile à un joueur d'aider sciemment un autre. Le tout est de jouer afin que son positionnement soit "naturellement" aidé par le jeu des autres joueurs. Par exemple, quand on construit une cité ou des exploitations sur le bord du plateau, il ne faut pas espérer que les autres viennent aider... Etc.

      Pour l’anecdote, Rémi avait oublié une règle majeure, qui a permis à Dom de pleurer. M'est avis que ça ne changeait pas grand chose, parce que l'exploitation non exploitée avait été ouverte en début de partie, et non sur les derniers tours, mais bon.

      Reste une déception MAJEURE sur ce jeu : Son thème. Vraiment, ce jeu aurait pu être thématisé avec des trains, et ce n'est pas le cas. Snif, je trouve le thème et les illustrations trop "mignons" pour un jeu de ce calibre.
    • Remi :
      ​Moi j'ai bien aimé :) Les règles sont simples et le jeu n'en n'est pas moins subtile. C'est vrai qu'ouvrir une exploitation peut avantager le joueur suivant. à toit d'ouvrir celle qui ne profites pas immédiatement à l'autre car pas accessible mais qui te profiteras quand l'autre aura fait l'effort de la rendre accessible.

      C'est ce que je trouve vraiment bien ici : toutes les actions sont imbriquées et profites potentiellement aux autres ou à soi. Les chantiers d'une ville sont partagés, les ressources son dispos pour tous mais il faut ouvrir le chemin qui profiteras à tous, ...

      Et oui j'ai raté une règle hyper importante qui était planquée dans le texte de fin de partie. Mais bon vous étiez au courant qu'il fait relire les règles quand c'est moi qui explique :). Fuat pas faire l'étonné ;)

A noter :

  • Esteban :
    ​Deux jeux n'ont pas pu être ajouté (celui où vous étiez 6 et un jeu à 2), je suis incapable de lire les noms (ou ce que je lis n'existe pas en tant que jeu sur le net).
    PS: j'ai pris un trousseau de clefs.
  • ReiXou :
    ​Le jeu à 6 c'est Quatermaster. Qq un peut-il l'ajouter, du coup ?
  • Ben :
    ​oups, on a du être 2 à le faire en même temps...
  • Stéphan :
    ​oups :)
    je n'arrive pas à enlever la partie de quartermaster en trop ?
    @Dom, ok je l'ai déplacée en 2008
  • Sebos :
    Je suis bien content de cette soirée, et d'avoir pu m'asseoir à la table des vieux briscards :)

    Faudrait que je passe plus souvent...
  • Dom B. :
    ​Faut transformer la partie de QM en trop en une future partie de la prochaine soirée (ou de la soirée que Vidocq doit rentrer), changer le nom du jeu quoi.
  • Sebos :
    ​@Ben: rapport à ta remarque sur l'utilité de certaines zones géographiques dans QuarterMaster, j'ai un exemple. Une des cartes évènements de l'Italie permet de marquer 1PV par unité stationnée en dehors de l'Italie. Ca encourage vachement l'italien à aller s'installer en Afrique, probablement là où personne n'ira le faire chier.
  • Ben :
    ​Punaise, t'as préféré me pourrir plutôt que de t'exiler et d'aller marquer des points plus loin !!! Je le note et je retiens pour notre prochaine partie dans 3 ans ;)
© 2019 Jeux en Société - Jouer à 2048