Jeux en Société

Niet!
Note moyenne : 7.6
Nombre de parties jouées : 1

Niet! (1997)

  • Stefan Dorra
  • Iello

Description :

NIET est un jeu de cartes de Stefan Dorra, illustré par Biboun et publié par Iello. C’est comme une version plus avancée de la Belote où les joueurs définiront les conditions de chaque ronde avant d’essayer de gagner des plis pour marquer des points.

On commence chaque ronde en distribuant des cartes à chaque joueur (environ 10, selon le nombre de joueurs) d’un deck qui ressemble à un paquet de cartes à jouer standard sauf qu’il y a trois 1 pour chaque couleur. Ensuite, nous arrivons au plateau de jeu. Ce plateau a 5 lignes, chacune sera utilisée pour déterminer un des critères pour la ronde à venir :

  • Premier joueur : Qui débutera la ronde.
  • Défausse : Quelles cartes seront défaussées au début de la ronde et comment.
  • Atout : La couleur dominante.
  • Super Atout : Les cartes 1 de la couleur choisie seront des Super Atouts… ou pas !
  • Points : Les points marqués par pli gagné.

77b6973e9353b73dd5b28c2bd3b51f17f336.png

 

Les uns après les autres, chaque joueur placera un de ses jetons NIET dans n’importe quelle case du plateau. La dernière case libre sur chaque ligne indique les règles en vigueur pour la prochaine ronde.

Pendant cette phase, les joueurs doivent prendre en compte les cartes qu’ils ont en main (et donc celles de leurs adversaires) : est-ce que vous avez beaucoup d’une certaine couleur ? Est ce que vous avez beaucoup de cartes de valeur 1 ? Est-ce que vos cartes ont une valeur plutôt haute ou basse ou moyenne ?

Ce sont ces éléments-là qu’il faudra garder en tête quand vous serez en train de bannir les différentes règles du jeu. If faut aussi garder un œil sur les critères que banniront vos adversaires car ils vous donneront peut-être des astuces sur la nature des cartes qu’ils ont en main. C’est de loin la partie la plus cérébrale du jeu mais aussi la plus intéressante car elle vous donne la possibilité de plier le jeu à vos besoins.

Quand il ne reste qu’une case libre dans chaque ligne, le premier joueur compose son équipe ! Et oui, car le jeu se joue en équipe ! Quand je vous disais qu’il fallait garder un œil sur les actions des autres joueurs, ce n’était pas forcément pour jouer contre mais aussi avec, donc, il faut savoir si vos cartes sont compatibles.

 

d986b7014f22e4efb264a9914d3c6f726b0e.png

 

Une fois les équipes formées, chaque participant jouera une carte par plis en essayent de remporter les cartes au centre de la table pour son équipe. Le premier joueur place une carte de son choix, ensuite, les autres joueurs doivent placer une carte de la même couleur s’ils peuvent. S’ils ne peuvent pas, ils peuvent jouer une carte d’atout voir une carte super atout. Après que chaque joueur ait placé sa carte, c’est la carte avec la plus grande valeur de la couleur d’origine qui emporte le pli. Par contre, si une carte atout a été jouée c’est la carte la plus haute à l’atout qui gagne. Si un joueur a placé un super atout, il emporte le pli automatiquement. À savoir qu’en cas d’égalité de carte, c’est la dernière posée qui l’emporte. L’équipe qui gagne prend le pli et le met de coté. À la fin de la ronde elle gagne une nombre de points égale aux nombre de plis multiplié par le valeur en points dictée par le plateau de jeu.

En plus, les cartes de valeur 1 sont les cartes  « butin ». Si vous jouez une carte « butin » et que c’est votre équipe qui emporte le pli, rien ne se passe. Par contre, si les adversaires gagnent, ils « volent » votre butin et ils marqueront des points supplémentaires à la fin de la ronde.

Précisons la carte X2 qui est utilisée lors des parties où le nombre de joueurs est impair. L’équipe en infériorité numérique reçoit cette carte et ils marqueront 2 fois plus de points à la fin d’une ronde !

Une fois que les joueurs n’ont plus de cartes en main, il faut compter les points et les distribuer à chaque joueur de chaque équipe. Ensuite, vous redistribuez les cartes, redéployez vos jetons sur le plateau de jeu et c’est reparti pour une tour ! À la fin d’un nombre de plis déterminé par le nombre de joueurs, c’est celui avec le plus de points qui gagne !

 

d1fd86a86f57c6766ac3f0dafd0e9c5117c5.png

 

 

Malgré l’apparence mignonne et colorée que Iello a infusé à NIET pour cette réédition il est, et sera toujours, un jeu très cérébral où vous devrez réévaluer votre situation à chaque tour, vous faire des alliés quand c’est nécessaire et manipuler le plateau de jeu pour qu’il serve vos intérêts. Même encore, ce n’est pas tout, car il y a beaucoup de fourberies que vous pourrez jouer pendant la phase de plis.

Ce qui est génial avec ce jeu c’est que, quand il est joué correctement, il y a beaucoup de façons de contourner des événements comme une mauvaise pioche simplement en retournant le plateau de jeu à votre avantage. Même une main composée de cartes à valeur très basse peut être sauvée si vous arrivez à imposer le fait que chaque main gagnée vaut -2 points ! Même si ce n’est qu’un point par pli, cela vous permettra de temporiser en attendant une meilleure pioche le tour prochain.

Commentaires :

© 2020 Jeux en Société - Jouer à 2048